Au moins 31 morts et 40 blessés dans un attaque de Daesh à Tikrit en Irak

Au moins 31 morts et 40 blessés dans un attaque de Daesh à Tikrit en Irak© Thaier Al-Sudani Source: Reuters
Image d'illustration

Le groupe terroriste a mené une attaque de nuit dans la ville de Tikrit, au centre de l'Irak. Selon des sources médicales et sécuritaires citées par Reuters, 14 policiers font partie des victimes.

Dans la nuit du 4 au 5 avril, Daesh a perpétré une attaque meurtrière dans la ville de Tikrit en Irak. Au moins 31 personnes ont été tuées, et 40 autres blessées, selon l'agence de presse Reuters. 14 policiers font partie des victimes, selon un médecin du principal hôpital de la ville.

Dix terroristes, dont deux kamikazes, sont entrés dans Tikrit en se faisant passer pour des policiers, a confié le colonel de police Khalid Mahmoud à Reuters. Ils portaient tous des uniformes et sont entrés dans la ville au volant d'un véhicule de police.

Une fois encerclés par les forces de l'ordre, les deux kamikazes ont déclenché leurs vestes explosives. Trois djihadistes ont en outre été tués dans des affrontements distincts. Les autorités ont déclaré un couvre-feu à partir du 5 avril, cinq terroristes ayant participé à l'attaque se cachant toujours dans la ville.

Cette attaque avait deux cibles principales selon Khalid Mahmoud : un checkpoint et la maison d'un gradé des forces de police. Ce dernier et quatre membres de sa famille ont été tués.

Tikrit avait été prise par l'Etat islamique en juin 2014. Les militants y ont notamment détruit «l'église verte», un des plus ancien édifices religieux chrétiens du Moyen-Orient, ainsi que la mosquée historique Al Arbain.

L'armée irakienne a repris le contrôle de la ville en 2015, mais les djihadistes continuent depuis à mener des attaques dans la ville et ses environs. Début mars, 26 personnes avaient péri dans un attentat-suicide lors de la célébration d'un mariage.

Lire aussi : «Les attaques américaines tuent des civils à Mossoul et au final, laisseront Daesh prospérer»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales