Chute d'une domestique au Koweït : la victime affirme avoir voulu échapper à son employeur

Chute d'une domestique au Koweït : la victime affirme avoir voulu échapper à son employeur© Capture d'écran YouTube
La femme s'était suspendue dans le vide avant de lâcher prise

D'abord présentée comme une tentative de suicide, la chute du septième étage d'une domestique éthiopienne au Koweït serait en réalité liée au fait que l'employée cherchait à échapper à sa patronne menaçante.

«J'essayais de me sauver, mon employeur m'avait enfermé dans la salle de bain et était sur le point de me tuer. Elle voulait se débarrasser de mon corps sans que personne ne soit au courant. Alors, au lieu de rester là où j'étais, j'ai sauté», a déclaré l'employée de maison éthiopienne ayant chuté du septième étage du domicile de sa patronne au Koweït. 

Se confiant à un média éthiopien, la domestique a donc nié avoir fait une tentative de suicide, contrairement aux informations initiales diffusées par les médias koweïtiens et reprises par RT France

Une vidéo montrant la domestique, agrippée d'une main au rebord d'une fenêtre et appelant à l'aide son employeur impassible avant de chuter, avait fait le tour des réseaux sociaux. 

Bien qu'étant tombée du septième étage, l'employée de maison a vu sa chute être amortie par un toit en tôle. Elle s'en est miraculeusement sortie avec un bras cassé ainsi que des saignements au nez et aux oreilles. 

L'employeur, qui a filmé puis diffusé la scène, a été arrêtée pour non-assistance à personne en danger.

Lire aussi : Torture, sévices et brimades : les femmes de ménage racontent à RT l'enfer vécu en Arabie saoudite




Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.