Israël se dote d'un nouveau système de défense anti-aérienne, la «Fronde de David»

Israël se dote d'un nouveau système de défense anti-aérienne, la «Fronde de David» © Amir Cohen Source: Reuters
Le système de défense anti-missiles «Fronde de David» a été inauguré le 2 avril sur une base militaire israélienne

Un nouvel intercepteur de missiles a été mis en service en Israël. De conception américano-israélienne, la «Fronde de David» fait partie du système de défense anti-missile protégeant l'Etat hébreu des attaques à courte, moyenne et longue portées.

«Quiconque cherchera à nous frapper sera frappé, quiconque menacera notre existence mettra sa propre existence en danger», a déclaré le 2 avril le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou à l'occasion de la remise officielle du système d'interception de missiles «Fronde de David» à l'armée de l'air.

La «Fronde de David» est un système de missiles anti-missiles de portée intermédiaire, de 30 à 100 kilomètres, capables d'intercepter des avions ennemis, des drones, des missiles balistiques tactiques, des roquettes de moyenne et longue portées et des missiles de croisière. Il doit notamment protéger les industries pétrochimiques israéliennes.

«Nous ajoutons un élément significatif à la force d'Israël», s'est également félicité Benjamin Netanyahou. La «Fronde de David» complète en effet le système de défense anti-missiles «Dôme d'acier» déjà en place pour neutraliser les roquettes tirées depuis la bande de Gaza, ainsi que le dispositif «Arrow» pour les missiles longue distance. 

Ce système de défense aérien a été développé conjointement par Rafael Advanced Defence Systems, un groupe israélien spécialisé dans l'armement, en partenariat avec la compagnie américaine Raytheon. 

«Ensemble, nous pouvons faire face aux défis de bien meilleure manière que chacun d'entre nous pourrait le faire seul. Dans ce cas, le blanc et le bleu sont plus efficaces avec le rouge, le blanc et le bleu», a encore ajouté le Premier ministre israélien lors de la cérémonie, faisant référence aux drapeaux d'Israël et des Etats-Unis, et à la collaboration entre les deux pays. 

Lire aussi : Après un raid israélien sur Palmyre, Damas affirme avoir abattu un avion, Tel-Aviv dément

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.