Fight club kiévien : les cinq bagarres les plus spectaculaires au parlement ukrainien (VIDEO)

Bagarre au Parlement ukrainien© Alexeï Fourman Source: RIA NOVOSTI
Bagarre au Parlement ukrainien

Le président du parlement ukrainien, agacé par trop de bagarres dans l'hémicycle, a proposé d'adopter un code de conduite pour les représentants du peuple. La tendance des députés ukrainiens à en venir facilement aux mains est mondialement célèbre.

1) Match de boxe «contre la corruption» 

Dans une ultime flambée de colère jeudi 11 février, deux députés ukrainiens ont quitté l'assemblée pour régler leurs comptes par un bon vieux match de boxe. Le vainqueur du match, qui a laissé un nez cassé en souvenir à son adversaire, a expliqué plus tard sa démarche comme un acte de lutte contre la corruption. Après que la vidéo de la scène s’est propagée rapidement sur les réseaux sociaux, le président de la Rada Vladimir Groïsman a promis de mener une enquête sur l'incident, punir des coupables et d'introduire un code de conduite  «qui serait signé par chacun des députés».  

2) Champ de bataille législatif

Mettre fin à la foire d'empoigne à la Rada est un grand défi. En effet, la tradition est bien ancrée et le processus décisionnel dans le pays semble ne plus pouvoir se passer de l'étape du débat physique. Dans une vidéo de juillet 2014, la salle du parlement ukrainien s'est transformée en véritable Fight Club après que le président de l'assemblée a coupé le parole d'un membre du Parti des Régions intervenant contre le projet de loi de conscription présenté par le président Petro Porochenko. 

3) Victoire au débat par KO

Le hall du parlement ukranien est le genre d'endroit où vous pouvez vous promener, tourner la tête et voir un homme politique se faire littéralement mettre KO. Deux députés, Alexandre Shevtchenko (indépendant)  et Oleg Liashko (Parti Radical), formulent des avis distincts sur la crise dans l'est de l'Ukraine lors d'une session d'août 2014. Forcément, Shevtchenko, pour étayer son point de vue, a dû recourir aux poings : Liashko, qui tenait à peine debout après coup, est resté sans voix. Oleg Liashko s’est rendu célèbre en tant que membre d'une équipe de vigiles responsable d'enlèvements et d'intimidations de députés régionaux pour leur opposition au gouvernement intérimaire poutschiste installé à Kiev en février 2014.

4) Egalité des sexesdevant la baston

Dans cette vidéo d'une bagarre qui a éclaté en avril 2014 à la Rada, les parlementaires de sexe féminin n'ont pas pu rester à l'écart de la chaleur humaine du débat politique. 

5) Argument imparable: le lancer d'œufs et de grenades fumigènes

Un des combats les plus pittoresques qui ait jamais eu lieu à la Rada s'est déclaré en 2010 lorsque les députés ont lancé des grenades fumigènes et jeté des œufs en signe de protestation contre la ratification de l'extension du bail de la flotte russe sur la base navale de Sébastopol en Mer noire. 

Le président du parlement avait prévu le coup : il a sorti son parapluie et la session a pu continuer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales