Voler la dépouille d’Enzo Ferrari et demander une rançon ? Une bande italienne était sur le coup

Voler la dépouille d’Enzo Ferrari et demander une rançon ? Une bande italienne était sur le coup© Capture d'écran du site : www.pixe.com
Le caveau familial des Ferrari à Modène

Les carabiniers italiens ont annoncé le 28 mars l'arrestation d'un groupe sarde qui projetait d'enlever la dépouille d'Enzo Ferrari, fondateur de la célèbre marque au cheval cabré, pour réclamer une rançon à sa famille ou à l'entreprise automobile.

Le kidnapping contre rançon n’est malheureusement pas une chose rare en Italie. Mais même de l’autre côté des Alpes, il n’est pas commun d’enlever… un mort. Basés à Orgosolo, dans le centre de la Sardaigne, une bande d’une trentaine de malfrats habitués des trafics de drogue et d’armes prévoyait d’enlever la dépouille d'Enzo Ferrari. Ils avaient commencé à faire des repérages dans le cimetière où repose les restes du fondateur de la marque automobile de luxe. La bande avait prévu en détail comment récupérer le cercueil, le cacher quelque temps et réclamer une rançon.

Mort en 1988 à l'âge de 90 ans, Enzo Ferrari repose au cimetière de Modène (nord), fief de la Scuderia, derrière une plaque de marbre dans une vaste chapelle funéraire fermée par un lourd portail en fer.

Vaste opération de police

Il a fallu 300 carabiniers disposant d’importants moyens pour réaliser le coup de filet du 28 mars qui a mis un coup d’arrêt au projet des malfrats sardes ont expliqué les carabiniers lors d'une conférence de presse.

Si ce type d’enlèvement demeure rare, ce n’est pas une première. L'Italie a déjà connu plusieurs cas, parfois rocambolesques, parfois dramatiques, comme la disparition du petit corps de Raffaele Bagni, quatre ans, fils d'un ancien international de football, un mois après son décès dans un accident de voiture en 1992.

D’autres voleurs et même le cinéma se sont inspirés de cet art un peu… spécial. En 1978, c'est l'une de ces tentatives d'extorsion en Italie qui avait inspiré le vol du cercueil de Charlie Chaplin, en Suisse, un épisode qui avait à son tour donné au cinéaste Xavier Beauvois l'idée du film La rançon de la gloire, sorti en 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»