Daesh inflige une cruelle punition à deux adolescents qui mangeaient pendant le ramadan

Daesh© Stringer Source: Reuters
Daesh

D’après les données de l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme, des membres de Daesh auraient suspendu deux adolescents par les poignets parce qu’ils avaient mangé durant la journée, ce qui était interdit pendant le mois de jeûne du ramadan.

Les membres du groupe terroriste ont remarqué ce lundi que les deux adolescents âgés de moins de 18 ans mangeaient durant les heures interdites. Les garçons ont été amenés au siège de Daesh avant d'être suspendus par les poignets et exposés devant tout le monde pour montrer l'exemple. 

«Les résidents du village de Mayadeen de la province de Deir Ezzor affirment que les membres de Daesh avaient suspendus à une barre deux adolescents de moins de 18 ans près du siège de la police djihadiste Hissba», a déclaré le chef de l’Observatoire Rami Abdel Rahman.

«Les enfants ont été suspendus à des cordes dès le début de l’après-midi et y sont restés jusqu’à tard le soir», a-t-il souligné.

Les résidents locaux ont su que les deux adolescents avaient mangé, les djihadistes ont accroché près d’eux une plaque sur laquelle il était écrit : «Ils ont enfreint le jeûne sans justification religieuse».

Lors du mois de Ramadan qui a commencé jeudi 18 juin, les croyants s’abstiennent de manger, boire, fumer et avoir des relations sexuelles de l'aube au crépuscule.

Le jeûne s’impose à tout musulman pubère. Cependant  les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d’accoucher en sont dispensés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales