Test de missile raté pour la Corée du Nord

- Avec AFP

Test de missile raté pour la Corée du Nord© KCNA KCNA Source: Reuters
Une photo d'archive, tir de missile en Corée du Nord

Deux semaines après le lancement de quatre missiles, Pyongyang a procédé au tir d'un autre engin qui a rapidement explosé en vol. Ces essais nord-coréens ont lieu en parallèle à de vastes exercices militaires de Séoul et Washington.

La Corée du Nord a tiré un missile dans la matinée du 22 mars depuis sa base du port de Wonsan, dans l'est du pays. Mais le «tir a vraisemblablement échoué», a affirmé le ministère sud-coréen de la Défense dans un communiqué. Une enquête sud-coréenne est en cours pour déterminer le type de missile utilisé. 

L'armée américaine, par la voix de David Benham, porte-parole du commandement américain dans le Pacifique, a confirmé l'échec du test de missile, affirmant qu'il avait explosé peu après son lancement. 

Le 19 mars, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avait supervisé en personne l'essai, réussi celui-là, du nouveau moteur d'une fusée pouvant être modifiée afin d'être utilisée comme missile.

La Corée du Nord avait aussi tiré début mars quatre missiles balistiques, dont trois ont fini leur course dangereusement près du Japon. Pyongyang avait alors expliqué qu'il s'agissait d'exercices simulant une attaque contre les bases américaines de l'archipel japonais.

Pyongyang procède à ces tests alors que Washington et Séoul mènent leurs exercices militaires annuels en Corée du Sud. Ces manœuvres sont considérées par la Corée du Nord comme la répétition générale d'une invasion.

Lire aussi : L’unité d’élite US qui a tué Ben Laden va conduire des exercices militaires contre la Corée du Nord

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.