EN CONTINU : un an après, la Belgique commémore les attentats

- Avec AFP

EN CONTINU : un an après, la Belgique commémore les attentats© Emmanuel DUNAND Source: AFP
L'aéroport de Bruxelles Zaventem

La Belgique se souvient des pires attentats de son histoire, revendiqués par Daesh et qui ont fait 32 morts et plus de 320 blessés le 22 mars 2016. L’aéroport de Bruxelles et la station de métro Maelbeek avaient été la cible de kamikazes.

Mise à jour automatique
  • Les pompiers bruxellois ont offert un uniforme miniature pour la statuette du petit garçon en train d’uriner. La statue emblématique est devenue l'espace d'une journée le symbole du dévouement des pompiers au moments des attentats.

  • Benoît Hamon s’est rendu à Bruxelles pour le premier anniversaire des attentats. Il y a rencontré le bourgmestre de la capitale belge, Yvan Mayeur. Le candidat socialiste a annoncé cette visite sur son compte Twitter.

  • Inauguration du monument, consacré aux victimes des attaques de Bruxelles :

  • Les commémorations se sont poursuites à 09h00 (08h00 GMT) à la station de métro Maelbeek, où s'était produite la seconde attaque suicide, qui avait également 16 morts.

    C'est en observant une «minute de bruit» que les conducteurs et contrôleurs des métros, trams et bus de la société des transports en commun bruxellois (Stib) marquent le moment de l'explosion à Maelbeek, alors que l'ensemble du réseau s'arrête quelques instants et que les voyageurs sont invités à applaudir.

  • Le roi des Belges Philippe et la reine Mathilde, des victimes et des représentants des services de secours ont observé une minute de silence à l'aéroport de Bruxelles. Cette minute de silence, en présence des principales autorités du royaume, marque le début d'une journée de commémorations en hommage aux victimes.

    C'est à 07h58 (06h58 GMT), le 22 mars 2016, qu'Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, djihadistes affiliés à EI, avaient déclenché leur charge de TATP dans le hall des départs, tuant 16 personnes.

    Avant que le silence ne fige les participants, la courte cérémonie, sous un froid soleil printanier, avait été ponctuée par une ballade rock, interprétée par Eddy Van Calster, le mari d'une employée de l'aéroport, Fabienne, 51 ans, tuée lors de l'attentat. Une responsable de l'aéroport a solennellement égrené les noms des 16 personnes, de sept nationalités, qui ont perdu la vie ce jour-là à l'aéroport, au son grave d'un violoncelle.

    Le roi Philippe, en habits civils noirs, a déposé une couronne de fleurs «au nom de la nation toute entière» au pied d'un monument érigé devant l'entrée du hall des départs où s'étaient produites les deux explosions.

    La cérémonie a duré au total à peine une demi-heure.

    Les commémorations se sont clôturées par la réinstallation de la statue Flight in Mind, de l’artiste Olivier Strebelle. Elle avait été endommagée lors de l’attentat du 22 mars alors qu'elle trônait dans le hall des départs. Bien que le monument a été restauré, il porte toujours les séquelles de l’explosion.

Découvrir plus

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage