Les mystérieuses photos de la steppe russe de Thomas Pesquet éveillent l'imagination d'internet

Les mystérieuses photos de la steppe russe de Thomas Pesquet éveillent l'imagination d'internet© Twitter - Thomas Pesquet

Les clichés de l'astronaute français Thomas Pesquet continuent de susciter la curiosité sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci c'est un paysage ressemblant à une œuvre d'art minimaliste qui a retenu l'attention des internautes.

Trois lignes parallèles sur un fond blanc presque immaculé... L'astronaute Thomas Pesquet n'a pas caché son étonnement en publiant sur les réseaux sociaux le 17 mars un étrange paysage russe enneigé, photographié depuis l'espace. 

«Art minimaliste de neige en Russie. Pas vraiment d’explication pour ces lignes parallèles en Russie, longues de plusieurs kilomètres...», a-t-il commenté. Pour Thomas Pesquet, cette photographie ressemble à s'y méprendre à une peinture minimaliste, ce courant artistique mettant en valeur l'extrême simplification géométriques des formes.

«S'agit-il d'un code de Poutine pour Trump ?» ou d'«Aliens», ou d'«oléoducs et gazoducs» ? Sur internet, les utilisateurs des réseaux sociaux se sont ingéniés – certains avec humour – à découvrir la signification de ces lignes sombres et angulaires traversant la neige et s'étendant sur des kilomètres.

Vraisemblablement peu convaincu par ces explications pour le moins originales, l'astronaute français a remercié la NASA, l'agence spatiale américaine, sur Twitter pour lui avoir procuré la réponse. 

La NASA a ainsi identifié les trois grandes lignes parallèles traversant paysage comme une afforestation, ou boisement (une plantation d'arbres sur un terrain nu). Selon l'agence spatiale, ces lignes d'arbres plantés traversent les steppes du sud de la région de Volgograd, en Russie.

Les mystérieuses photos de la steppe russe de Thomas Pesquet éveillent l'imagination d'internet© NASA

Selon un internaute, cette afforestation a été décidée à l'époque de Staline par les dirigeants soviétiques afin de protéger les cultures et réduire l'érosion des steppes par le vent.

Lire aussi : Thomas Pesquet tance les complotistes avec un nouveau selfie de l’espace

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»