Les manifestations continuent en Arménie malgré plus de 200 interpellations ce matin

Des milliers de personnes manifestent actuellement dans les rues de la capitale arménienne Erevan contre la hausse prix des services publics. En début d'après midi, la police avait déjà interpellé 200 manifestants et avait fait usage de canons à eau.

Les citoyens arméniens sont descendus aujourd’hui dans les rues de leur capitale pour protester contre l’augmentation des tarifs des services publics. Selon la décision gouvernementale, Le prix de l'électricité pour les arméniens va augmenter de 40% le jour et de 50% la nuit.

Les activistes comptaient se diriger vers le siège de la présidence, mais la police leur a barré le chemin. 

Le président arménien Serzh Sarkisyan a déclaré qu’il était prêt à discuter du problème avec un groupe de quatre activistes mais d’après lui, ces derniers ont refusé tout dialogue.

Lors de la manifestation, la police a arrêté 237 personnes. Plus de 25 se sont déjà adressées aux hôpitaux, trois d’entre elles ont été hospitalisées.

Selon le Code criminel de l’Arménie, les personnes arrêtées risquent jusqu'à 2 ans de prison pour troubles à l’ordre public.

Les premières manifestations contre l’augmentation des tarifs pour l’électricité ont débuté à Erevan la semaine dernière, mercredi 17 juin.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales