Moscou juge «disproportionné» le déploiement US en Asie-Pacifique face à la menace nord-coréenne

Moscou juge «disproportionné» le déploiement US en Asie-Pacifique face à la menace nord-coréenne Source: Reuters

Le ministre russe des Affaires étrangères a critiqué le déploiement de systèmes américains de défense antimissile en Asie-Pacifique en réponse à la menace nord-coréenne, y voyant un grave risque d'escalade des tensions dans la région.

«Nous avons constaté de graves risques liés au déploiement d'éléments du système global antimissile américain dans la région Asie-Pacifique», a déclaré Sergueï Lavrov à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense russes et japonais à Tokyo.

«Nous avons fait part de notre inquiétude. S'il s'agit de lutter contre les menaces en provenance de la Corée du Nord, le déploiement de ce système ainsi que l'accumulation d'armes dans la région sont une réaction disproportionnée», a-t-il ajouté.

Il a notamment précisé que Moscou et Tokyo condamnaient la violation par Pyongyang des résolutions de l’ONU qui lui interdisaient toute recherche de développement dans l'industrie nucléaire et le domaine des missiles balistiques. La Russie reste néanmoins persuadée, selon Lavrov, que les sanctions imposées à la Corée du Nord ne doivent pas être prises comme une «punition» mais comme une «incitation» à revenir sur la voie des négociations.

Les Etats-Unis ont récemment déployé leur bouclier antimissiles Thaad en Corée du Sud, sur requête de Séoul. Le gouvernement sud-coréen prétend vouloir se défendre face à la menace que représente leur voisin. Malgré les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, Pyongyang continue de développer son programme nucléaire et ses missiles balistiques. Les autorités nord-coréennes ont mené deux essais nucléaires en 2016 et a tiré plusieurs missiles en direction du Japon, dont trois sont tombés non loin de l'archipel nippon au début du mois de mars 2016. La Chine déclare pour sa part que les systèmes antimissiles américains installés en Corée du Sud menacent sa sécurité.

Lire aussi : Tir de missiles nord-coréens : un exercice ayant pour cible les bases US au Japon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.