Un soldat nord-coréen s'invite l'air de rien sur une photo du secrétaire d'Etat américain

- Avec AFP

Un soldat nord-coréen s'invite l'air de rien sur une photo du secrétaire d'Etat américain
Un militaire nord-coréen prend Rex Tillerson en photo

Rex Tillerson visitait le village de Panmunjom à la frontière entre les deux Corée. A l'extérieur du bâtiment où il se trouvait, un soldat nord-coréen, visiblement en patrouille, s'est amusé à prendre une photo inattendue de l'homme d'Etat.

Alors qu'il visitait la zone démilitarisée située à la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord le 17 mars, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a été inopinément photographié par un militaire nord-coréen qui passait à l'extérieur du bâtiment où il se trouvait. La photo, pour le moins insolite, a rapidement fait le tour du web.

Certains ont d'ailleurs noté qu'il ne s'agissait pas du premier cliché du genre. Lorsqu'elle occupait le même poste, Hillary Clinton avait elle aussi eu droit à l'apparition insolite d'un soldat nord-coréen à la fenêtre du même bâtiment.

Point proche contact entre les deux pays divisés depuis 1953, le village de Panmunjom, où la photographie a été prise, est situé en pleine zone démilitarisée à la frontière entre les deux Etats. Il s'agit d'un point de proche contact entre les deux pays, qui administrent le site de manière conjointe. L'ancien président des Etats-Unis Bill Clinton l'avait décrit comme «l'endroit le plus effrayant du monde».

Rex Tillerson effectuait un voyage officiel en Corée du Sud dans un contexte de regain de tensions avec la Corée du Nord. Après cette rapide visite à la frontière entre les deux Etats, il a tenu un discours à Séoul dans lequel il a annoncé qu'une «action militaire était sur la table» contre le régime de Kim Jong-Un. «La politique de la patience a ses limites : nous étudions actuellement les options diplomatiques, sécuritaires et économiques possibles», a-t-il également annoncé.

Lire aussi : Après les tirs nord-coréens, Washington déploie son bouclier antimissiles THAAD en Corée du Sud

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales