Catastrophe évitée après la collision de deux petits avions au Canada (IMAGES)

- Avec AFP

Catastrophe évitée après la collision de deux petits avions au Canada (IMAGES)© Google Maps
L'incident a eu lieu au centre commercial des Promenades Saint-Bruno, à 20 kilomètres à l'est de Montréal

Deux petits avions sont entrés en collision en vol au-dessus d'un centre commercial bondé de la banlieue de Montréal, a annoncé la police locale.

Un pilote est mort et l'autre a été grièvement blessé suite à la collision de deux avions dans le ciel au-dessus de la banlieue de Montréal, a indiqué Nancy Colagiacomo, porte-parole de la police.

Un des appareils s'est écrasé sur le toit du centre commercial des Promenades Saint-Bruno, à 20 kilomètres à l'est de Montréal. L'autre s'est désintégré sur le parking de l'établissement, à 20 mètres d'une des entrées principales.

Les deux appareils étaient des Cessna 152 appartenant à l'école de pilotage Cargair, a précisé le Bureau de la sécurité des transports du Canada qui a ouvert une enquête.

Les circonstances de l'accident, qui s'est produit sous un ciel ensoleillé et sans vent, restent pour l'instant inconnues.

Dans un extrait des conversations entre la tour de contrôle et les pilotes obtenu par la chaîne TVA, le contrôleur demande à l'un d'eux de se diriger vers la gauche pour éviter le trafic. «M'entendez-vous?», répète le contrôleur à ce pilote en précisant qu'il ne se trouve plus qu'à 800 mètres de l'autre appareil.

C'est un véritable miracle que le bilan de cet accident ne soit pas plus élevé. Il est survenu en milieu de journée, au moment où la fréquentation est particulièrement importante dans un des plus grands centres commerciaux de l'agglomération québécoise.

Les deux avions se dirigeaient vers l'aéroport de Saint-Hubert, à moins de 400 mètres à vol d'oiseau du centre commercial, où est également basée l'école de pilotage Cargair.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales