Un avion s'écrase sur un centre commercial en Australie, cinq morts (PHOTOS, VIDEOS)

- Avec AFP

Un avion s'écrase sur un centre commercial en Australie, cinq morts (PHOTOS, VIDEOS)© Capture d'écran du compte Instagram richmond_3121
Un Beechcraft s'écrase près du centre commercial DF0 à Melbourne

Un avion, loué pour un vol privé à destination de King Island, s'est écrasé sur un centre commercial près de Melbourne, dans le sud de l'Australie. Ses cinq occupants ont été tués. La cause du crash n'a pas encore été déterminée.

Le 21 février, un avion Beechcraft a dévié aussitôt après avoir décollé de l'aéroport d'Essendon Fields, proche de Melbourne, et est allé s'écraser sur le centre commercial DF0 tout proche.

«Un appareil a percuté le bâtiment dans une énorme boule de feu», a déclaré un témoin.

Un haut responsable de la police de l'Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, Stephen Leane, a précisé qu'aucune des cinq personnes à bord n'avaient survécu au crash.

 

D'après le ministre de la police de l'Etat de Victoria, Lisa Neville, l'avion avait été loué pour un vol privé à destination de King Island, une île australienne située entre Melbourne et la Tasmanie.

Les images diffusées en direct par les télévisions montraient des flammes et d'importants dégâts infligés au centre commercial et à des immeubles voisins. Une colonne de fumée noire s'élevait du lieu du crash.

Un chauffeur de taxi a fait un récit de l'accident à la radio ABC. «J'ai vu cet avion, lorsqu'il a percuté le bâtiment, il y a eu une énorme boule de feu», a-t-il notamment précisé.

«J'ai senti la chaleur à travers la fenêtre du taxi, et puis une roue, qui avait l'air d'une roue d'avion, a rebondi sur la route et a heurté le taxi», a-t-il poursuivi.

La cause du crash n'a pas encore été déterminée. Le chef de la police de l'Etat de Victoria, Mick Frewen, a néanmoins affirmé que la principale hypothèse des enquêteurs était «une panne de moteur».

L'autoroute qui longe l'aéroport a été provisoirement fermée pour permettre de déblayer les débris.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»