A Montréal, les manifestants bravent le mauvais temps contre la brutalité policière (VIDEO)

A Montréal, les manifestants bravent le mauvais temps contre la brutalité policière (VIDEO)© capture d'écran de Ruptly

Le 15 mars, des centaines de Canadiens sont descendus dans les rues de Montréal, pour la Journée internationale contre la violence policière. Une grosse tempête qui avait paralysé le Québec, n’a pas découragé les manifestants.

Cette 21e marche annuelle contre les bavures policières a démarré dans le calme. Puis, les forces de l’ordre sont intervenues rapidement quand des activistes ont commencé à lancer divers projectiles, dont des pétards et fumigènes. Certains ont fracassé une vitrine, brisé les vitres d’une voiture de police et fait des graffitis avant d’être dispersés. Aucune arrestation n'a été effectuée et personne n'a été blessé.

Lire aussi : Au Canada, une université évacuée face à des menaces à l'encontre d'étudiants musulmans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»