La Belgique refuse l’entrée sur son territoire à 12 imams turcs

La Belgique refuse l’entrée sur son territoire à 12 imams turcs © ARIS MESSINIS Source: AFP
Un imam turc

Plusieurs imams venant de Turquie qui voulaient prêcher dans des mosquées non reconnues par l’Etat se sont vus refuser l’entrée sur le territoire belge. Quatre imams ayant contesté ce refus ont été déboutés.

Le secrétaire belge à l’Asile et à la Migration Theo Francken a refusé le 15 mars de délivrer un visa de longue durée à 12 imams, toutes originaires de la Turquie, qui entendaient prêcher dans des mosquées non reconnues par l’Etat à Gand, Namur, Bilzen et Tamise.

Dix d’entre eux ont contesté cette décision devant le Conseil du contentieux des étrangers qui en a débouté quatre. Le Conseil a noté que la liberté religieuse n'avait pas été enfreinte parce que les prêtres musulmans se trouvaient à l’étranger et ne tombaient pas sous l’autorité de la Belgique.

Les imams peuvent encore aller devant le Conseil d’Etat pour contester ce refus.

Lire aussi : Belgique : le fils d'un imam radical interpellé pour une vidéo appelant au «meurtre des chrétiens»

Les relations entre Turquie et certains pays européens se sont envenimées la semaine dernière. En vue d’un référendum en Turquie qui doit renforcer les pouvoirs présidentiels, des ministres turcs se rendent en Europe pour s’assurer le soutien des diasporas turques en Europe. En Allemagne plusieurs communes ont refusé d’autoriser les meetings en invoquant un manque de place sur le site retenu pour le meeting, après quoi Recep Erdogan a qualifié les autorités allemandes de «nazis». Les Pays-Bas sont allés encore plus loin en expulsant la ministre turque de la Famille, en visite à Rotterdam. Ankara a rompu les relations diplomatiques avec Amsterdam depuis cet incident.

Lire aussi : «Leur nature est pourrie» : quand Erdogan accuse les Pays-Bas du massacre de Srebrenica

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage