«Mettez-vous votre frontière là où le soleil ne brille pas» : un eurodéputé irlandais invective May

«Mettez-vous votre frontière là où le soleil ne brille pas» : un eurodéputé irlandais invective May © Capture d'écran d'une vidéo du Parlement européen
Martina Anderson

Une eurodéputé du Sinn Fein s'est opposé avec véhémence lors d'une intervention à Strasbourg à tout rétablissement de contrôles aux frontières entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, qui devrait découler du Brexit britannique.

Martina Anderson, député au parlement européen, s'est opposée avec véhémence, lors de son intervention le 13 mars, à tout projet de frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord, qui devrait découler de la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne. L'eurodéputée du Sinn Fein, a ainsi invité le Premier ministre britannique à se mettre son projet «là où le soleil ne brille pas». 

«Aucune frontière, qu'elle soit dure ou douce, ne sera acceptée par le peuple irlandais», a assuré l'eurodéputé. 

Depuis l'accord du Vendredi Saint conclu le 10 avril 1998, il n'y a plus de contrôle de passeport entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Mais le Brexit devrait remettre cet accord en question, bien que Theresa May ait émis le souhait que la frontière soit «sans friction», sans pour autant préciser quelles pourraient être les modalités de passage de cette nouvelle frontière. 

Lire aussi : Le gouvernement britannique autorisé à déclencher le Brexit

La Chambre des lords britannique, après celle des communes, a donné le 13 mars son accord final à la loi de déclenchement du Brexit. Le vote du Parlement laisse désormais les mains libres au gouvernement conservateur de Theresa May, qui a annoncé que l'article 50 du Traité de fonctionnement de l'Union européenne serait activé à la fin du mois de mars.

Lire aussi : Le Brexit devrait être enclenché dès cette semaine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.