Le premier «Conseil des filles» a eu lieu en Arabie saoudite... sans une seule femme

Le premier «Conseil des filles» a eu lieu en Arabie saoudite... sans une seule femme© Capture d'écran Twitter@StepFeed
Le premier Conseil des filles en Arabie saoudite

Petit à petit, la maison des Saoud évolue sur la position des femmes dans la société. Le pays a tenu sa première conférence pour deviser des opportunités à offrir à la gent féminine... même si celles-ci n'ont pas pu y assister.

Le royaume d'Arabie saoudite tient à montrer qu'il prend les droits des femmes très à cœur. Dans cette optique, le pays a tenu le premier «Girl's council» de son histoire, soit littéralement, «Conseil des filles».

«Dans la région d'Al Qasim, nous voyons les femmes comme les sœurs des hommes, et nous ressentons la responsabilité de leur offrir de plus en plus d'opportunités», a déclaré le prince Faisal ben Mishal ben Saoud, qui a présidé la conférence.

Un seul petit problème a émergé de cette belle initiative : aucune femme n'était présente dans l'assemblée.

Sur les 13 personnes visibles sur les photos de l'événement, on peut dénombrer... 13 hommes. Et pour cause, la loi, très stricte en Arabie saoudite, interdit la mixité dans les lieux publics. Les femmes étaient apparemment dans une autre salle, ou il leur a été permis de communiquer par vidéo.

Le genre de situation ubuesque dont Twitter raffole. Un utilisateur du réseau social a gentiment tancé les «Social Justice Warriors» (littéralement «guerriers de la justice sociale») outre-atlantique, dont l'idéologie les pousse à défendre de façon égale les féministes et l'Islam : «Maintenant je comprends pourquoi les SJW défendent si férocement l'islam, regardez comme les hommes sont impliqués dans le droit des femmes !»

«Le Conseil des filles sans une fille/femme en vue», commente un autre. «Extraordinaire Arabie saoudite».

«Qui a dit que l'Arabie saoudite n'était pas assez progressiste ?», ironise un dernier en appelant à regarder la photo du conseil : «Echec et mat les intolérants !»

Lire aussi : Escalators en or et centaines de limousines : le roi saoudien débarque à Tokyo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»