Un micro de la CIA dans chaque iPhone, c'est un problème ? Que nenni, le problème, c'est la Russie

Un micro de la CIA dans chaque iPhone, c'est un problème ? Que nenni, le problème, c'est la Russie
Anissa Naouai, la présentatrice de l'émission «In the Now»,

Alors que les révélations de WikiLeaks sur les outils de piratage de la CIA font grand bruit, les médias américains s'efforcent de détourner le problème. Le fautif ? La Russie pardi !

Edward Snowden avait mis en lumière la surveillance opérée par la NSA. C'est cette fois la CIA qui se retrouve prise la main dans le sac des écoutes de masses. Selon les révélations de l'organisation de Julian Assange, plus personne n'est à l'abri. Téléphones, ordinateurs, télévisions connectées... le moindre gadget peut être utilisé par la CIA à des fins d'espionnage. Heureusement, les médias américains sont là pour nous rappeler que le problème, ça n'est pas que Big Brother soit enfin dans notre salon, dans notre poche. Non, le problème, c'est, bien sûr, la Russie.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales