Des centaines de photos de US Marines féminines nues postées sur Facebook par leurs collègues

Des centaines de photos de US Marines féminines nues postées sur Facebook par leurs collègues© Getty Image
Image d'illustration
Suivez RT France surTelegram

Les photographies, prises à l'insu des jeunes femmes, ont été partagées sur un groupe Facebook secret auquel près de 30 000 soldats avaient accès. Le département de la Défense américain a ouvert une enquête sur les marines impliqués.

Des centaines voire des milliers de photos de recrues et de vétérans féminines nues appartenant au corps des US marines, ont été partagées sur un groupe Facebook secret intitulé «Marines United». Plus d'une vingtaine des jeunes femmes photographiées à leur insu ont en outre été identifiées par leur rang et leur nom complet.

Ce groupe Facebook, suivi par plus  de 30 000 personnes, regroupe des marines américains et britanniques – en activité et à la retraite – ainsi que des soldats de la Navy. Sur la page Facebook, le lien vers la collection d’images fournissait une introduction tout en délicatesse : «Et voilà pour vous, bande d’enfoirés assoiffés… c’est simplement le sommet de l’iceberg, il y en a plus à venir.»

Dans l’un des cas, une femme en uniforme a été suivie par un de ses frères d’armes qui l’a photographiée en secret alors qu’elle se changeait. Une fois postée sur le réseau social, la photo a vu un déferlement de commentaires obscènes inonder la page «Marines United». «Amène-là derrière et fais-la toi !», suggère un utilisateur alors que d’autres sont encore plus explicites, intimant des rapports sexuels par d’autres orifices : «Et dans le trou du c.., et la gorge, et les oreilles. Fais une vidéo…pour la science.»

Les activités du groupe «Marines United» ont été révélées par War Horse, une ONG dirigée par Thomas Brennan, un vétéran des US Marines. Dans la journée où Thomas Brennan a fait son rapport, les comptes impliqués ont été bannis par Facebook.

Quand elle a pris connaissance des événements, la hiérarchie militaire a vivement réagi : «Nous devons être brutalement honnêtes envers nous-mêmes, cette attitude blesse des membres de la famille des Marines, c’est une attaque directe contre notre ethique et notre héritage», s’est emporté le sergent major Ronald Green. «Ce n’est pas compatible avec nos valeurs et cela entrave notre capacité à effectuer notre mission», a t-il poursuivi. Le département de la Défense américain a ouvert une enquête sur des douzaines de soldats impliqués dans la diffusion de ces clichés.

Lire aussi : Okinawa : un marin américain accusé de viol alors que la colère gronde contre la base US

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix