Okinawa : un marin américain accusé de viol alors que la colère gronde contre la base US

Manifestation contre la relocalisation de la base militaire américaine d'Okinawa en avril 2015 Source: Reuters
Manifestation contre la relocalisation de la base militaire américaine d'Okinawa en avril 2015

Un militaire américain est accusé d'avoir violé une touriste japonaise en visite sur l'île d'Okinawa, à 1000 km au sud de Tokyo, la capitale du Japon. La base US sur l'île est actuellement au cœur d'une bataille politique sur sa relocalisation.

La police a arrêté Justin Castellanos, un marin de 24 ans, ce dimanche. Le viol serait intervenu dans une chambre d'hôtel. L'accusé a nié avoir violé la touriste japonaise d'une quarantaine d'année. Les crimes commis par le personnel américain a alimenté le ressentiment à l'encontre de la présence militaire des Etats-Unis sur l'île qui héberge la moitié des 47 000 soldats présents sur le territoire japonais.

Ce fait divers a entraîné une forte mobilisation pour le départ de la base américaine de l'île, près de 20 ans après l'accord politique trouvé entre Tokyo et Washington sur l'installation de cette base. Le Secrétaire général du Cabinet du Japon, Yoshihide Suga, a indiqué que le gouvernement avait déposé une plainte auprès de l'ambassade des Etats-Unis à Tokyo et des militaires américains dans le pays.

Un crime «extrêmement regrettable»

Yoshihide Suga a qualifié ces crimes «d'extrêmement regrettable» et a ajouté que l'exécutif japonais avait demandé aux Américains d'améliorer la discipline de leurs militaires sur place. Aucun commentaire n'a pour l'instant filtré du côté des militaires américains au Japon. Le gouverneur de l'île d'Okinawa, Takeshi Onaga, a déclaré que cet incident était «intolérable».

En 1995, les attouchements et le viol à l'encontre d'une fillette de 12 ans par trois militaires américains avaient entraîné de grandes manifestations de colère. Tokyo et Washington s'étaient alors mis d'accord pour réduire le nombre de soldats sur l'île d'Okinawa.

Lire aussi : Fukushima : les 10 vidéos les plus effrayantes de la tragédie qui a ébranlé le monde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales