Une équipe de RT parmi les chars carbonisés de Daesh prise pour cible à Palmyre (VIDEO EXCLUSIVE)

Une équipe de RT parmi les chars carbonisés de Daesh prise pour cible à Palmyre (VIDEO EXCLUSIVE)© Capture d'écran d'une vidéo de RT
Trois chars qui ont été détruits dans des frappes aériennes des forces pro-gouvernementales à Palmyre
Suivez RT France surTelegram

RT suit les traces de l’armée syrienne à Palmyre, deux jours après sa libération de Daesh. Même si les terroristes semblent avoir abandonné la ville, ils ne sont pas très loin et ont laissé derrière eux de nombreux engins explosifs artisanaux.

Après la reprise de Palmyre par les forces armées syriennes soutenues par l'aviation russe, l'envoyée spéciale de RT Lizzie Phelan a eu la possibilité de se rendre sur l’aéroport militaire, fraîchement libéré.

«On voit des chars de Daesh à environ 2,5 kilomètres d’ici. L’un d’entre eux vient de tirer sur notre position. Ils se déplacent constamment pour éviter d’être une cible trop facile pour l’aviation. Les forces pro-gouvernementales craignent qu’une offensive puisse être lancée à tout moment», a rapporté Lizzie Phelan.

La ville de Palmyre a été libérée le 2 mars et est dorénavant contrôlée par les forces pro-gouvernementales, même s'il existe la possibilité que des combattants ou tireurs isolés de Daesh restent calfeutrés dans quelque endroit. Ainsi, les militaires de l’armée syrienne patrouillent rue après rue afin de sécuriser entièrement la ville.

Les militaires soulignent que la bataille pour Palmyre a été particulièrement âpre, de par le matériel militaire lourd que Daesh avait en sa possession. L'équipe de RT a par exemple retrouvé ce qu'il reste de trois chars de Daesh, détruits dans des frappes aériennes des forces pro-gouvernementales.

Lire aussi : Le guide complet de l'arsenal de Daesh

Comme à l'habitude, les terroristes ont dissimulé des engins explosifs artisanaux avant de fuir la ville. Les sapeurs doivent donc déminer les axes afin d'ouvrir l’accès des positions stratégiques pour se rendre maîtres de l'agglomération. Selon des rapports préliminaires, les terroristes ont pris la direction du nord-est afin de rejoindre Raqqa ou Deir ez-Zor.

Lire aussi : Reportage exclusif de RT à Palmyre, à nouveau libérée par l’armée syrienne des mains de Daesh

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix