La Malaisie exige que l'ambassadeur de Corée du Nord quitte le pays sous 48h

La Malaisie exige que l'ambassadeur de Corée du Nord quitte le pays sous 48h© Athit Perawongmetha Source: Reuters
L'ambassadeur de Corée du Nord en Malaisie, Kang Chol à une conférence de presse à Kuala Lumpur le 20 février 2017

Après que l'ambassadeur nord-coréen en Malaisie a manqué une entrevue avec le ministre des Affaires étrangères de Malaisie, Kuala Lumpur a déclaré dans un communiqué qu'il était désormais persona non grata et devra quitter le pays au plus vite.

Kang Chol, l'ambassadeur de la Corée du Nord en Malaisie, a été prié de quitter le pays dans les deux jours, après ne s'être pas présenté à une convocation diplomatique importante. Cette dernière avait été organisée après que Kang Chol a accusé les autorités de Kuala Lumpur d'être responsable de la mort de Kim Jong-nam, le demi-frère du chef d'Etat nord-coréen Kim Jong-un.

Dans un long communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères de Malaisie, les fonctionnaires ont expliqué que, suite à ces accusations, ils avaient d'abord demandé des excuses écrites au diplomate.

Les excuses n'étant jamais arrivées, une réunion officielle a été prévue pour Kang Chol le samedi 4 mars avec un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères de Malaisie.

«Cependant, ni l'ambassadeur ni les hauts fonctionnaires de l'ambassade n'ont été en mesure de se présenter au ministère», indique la note du ministre malaisien des Affaires étrangères Anifah Aman. «C'est pour cette raison que son excellence monsieur Kang Chol devra quitter la Malaisie sous 48 heures à partir de l'heure prévue de la réunion, soit 6 heures du matin, le 4 mars 2017», poursuit le communiqué.

«Nous ajoutons à cela que la Malaisie réagira avec fermeté à toute insulte faite à son encontre ou toute tentative de ternir sa réputation», explique la note, qui qualifie Kang Chol de désormais persona non grata, ce qui signifie qu'il ne sera plus autorisé à revenir dans le pays.

Lire aussi : L'attaque au poison du demi-frère de Kim Jong-Un filmée par les caméras de surveillance (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.