L'armée syrienne aurait repris la citadelle de Palmyre à l'Etat islamique

L'armée syrienne aurait repris la citadelle de Palmyre à l'Etat islamique© SANA Handout Source: Reuters
La vieille citadelle de Palmyre

D'après différentes sources, les forces de Damas auraient reconquis la citadelle de la cité antique. Daesh contrôle Palmyre depuis décembre 2016, après en avoir été chassé une première fois par l'armée syrienne.

«L'armée [syrienne] a pris le contrôle de la citadelle de Palmyre et de la chaîne de montagnes au sud-ouest [de celle-ci], et est à présent prête à prendre d'assaut la ville», a confié une source locale à l'agence RIA Novosti. Les soldats de Damas dominent «les sommets entourant la citadelle aussi bien que la colline de Syriatel, depuis la fuite soudaine des combattants de l’Etat islamique (EI)», a ajouté un responsable militaire. Par conséquent, Palmyre se trouverait désormais «à un jet de pierre» de l’armée syrienne, qui progresserait en direction de la ville.

Un constat confirmé par la reporter de RT Lizzie Phelan : «Les forces pro-gouvernementales contrôlent désormais plusieurs montagnes stratégiques qui surplombent l’ancienne cité de Palmyre. Elles contrôlent également la fameuse citadelle», a fait savoir la journaliste, depuis le terrain. L’armée syrienne ne dispose pas de forces stationnées dans le fort, a-t-elle précisé, dans la mesure où l’édifice est rempli d’explosifs.

Selon l’agence Reuters, un media militaire contrôlé par le mouvement Hezbollah (qui lutte aux côtés de Damas) a également fait état de la reconquête du château par l’armée syrienne.

La cité antique sous le joug des djihadistes de l'EI depuis décembre 2016

Perché sur une colline, ce fort surplombe la cité antique, actuellement contrôlé par l'EI.

Au terme d'une offensive violente, les combattants djihadistes avaient repris Palmyre en décembre 2016. La ville antique avait été libérée quelques mois plus tôt, en mars 2016, par l'armée syrienne appuyée par l'aviation militaire russe. Depuis que la cité antique est retombée entre les mains de l'EI, les opérations de démolition de monuments historiques inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco ont repris.

Lire aussi : 2 000 ans d'histoire détruits : un drone filme les ravages de l'EI sur le site historique de Palmyre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales