2 000 ans d'histoire détruits : un drone filme les ravages de l'EI sur le site historique de Palmyre

2 000 ans d'histoire détruits : un drone filme les ravages de l'EI sur le site historique de Palmyre© Capture d'écran Youtube @Минобороны России
La destruction de Palmyre vue du ciel

Le ministère de la Défense russe a publié une vidéo aussi impressionnante que tragique, dans laquelle on voit l'ampleur des destructions commises par l'Etat islamique sur le site millénaire de Palmyre.

Une vidéo mise en ligne par le ministère de la Défense russe le 12 février montre l'étendue des dégâts causés par Daesh au site historique de Palmyre en Syrie. Il s'agit de la comparaison d'images aériennes prises le 6 juin 2016 avec d'autres prises de vues datant du 5 février 2017.

Comme l'avait indiqué le gouvernement syrien fin janvier, on peut voir que la façade de l'amphithéâtre romain – qui a plus de 2 000 ans – a été détruite, de même que la structure emblématique du tétrapyle. 

Auteur: RT France

«Nous avons détecté une augmentation des mouvements de camions près des ruines de Palmyre alors que les troupes gouvernementales syriennes gagnent du terrain dans la ville. Cela indique que l'Etat islamique souhaite causer un maximum de dégâts au site historique avant de se retirer», a souligné le ministère de la Défense russe le 13 février.

La directrice de l'Unesco, Irina Bokova, a estimé que de tels actes constituaient un «crime de guerre et une perte immense pour le peuple syrien et l'humanité». 

Le site historique de Palmyre, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, fut l'un des plus importants foyers culturels du monde antique. Au carrefour de plusieurs civilisations, l'art et l'architecture de Palmyre allièrent aux Ier et IIe siècles les techniques gréco-romaines aux traditions locales et aux influences de la Perse.

Lire aussi : Daesh détruit deux nouveaux joyaux architecturaux de Palmyre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.