Marche à Moscou en commémoration du 2e anniversaire du meurtre de l’opposant Boris Nemtsov

Marche à Moscou en commémoration du 2e anniversaire du meurtre de l’opposant Boris Nemtsov© Ilya Pitalev Source: Sputnik
Un participant de la marche
Suivez RT France surTelegram

Deux ans après l’assassinat de l’opposant russe Boris Nemtsov, des milliers de personnes ont participé à une marche dans Moscou pour rendre hommage à sa mémoire et déposer des fleurs sur le pont où il a été tué.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Moscou pour commémorer le 2e anniversaire de la mort de l’opposant russe Boris Nemtsov. Selon les estimations des organisateurs, 15 000 personnes étaient présentes, 5 000 selon la police.

La marche qui s’est déroulée dans le centre-ville était autorisée par les autorités.

A la fin de la marche, plusieurs participants ont déposé des fleurs sur le pont Bolshoï Moskvoretski, lieu du meurtre de Boris Nemtsov.

Selon les organisateurs, la marche avait pour but de rendre hommage à l’opposant et exprimer sa solidarité avec ses idées.

Des marches similaires avaient eu lieu à Moscou en 2015, peu après son assassinat, quand l'opinion publique exigeait de trouver et punir les responsables de sa mort, ainsi qu'en 2016, à l'occasion du 1er anniversaire de sa mort.

Lire aussi : La disparition de l’opposant Boris Nemtsov commémorée à Moscou

Au lendemain du meurtre de Boris Nemtsov, Vladimir Poutine avait promis que tout serait fait pour punir les commanditaires et les exécutants du meurtre de l’opposant Boris Nemtsov. Pour le moment, cinq personnes font actuellement l’objet d’une enquête. Zaur Dadaev, Chadid Gubachev, Anzor Gubachev, Temirlan Eskerhanov, et Khamzat Bakhaev ont été accusés de meurtre avec préméditation. Selon le Comité d’enquête russe, Rouslan Moukhoutdinov et plusieurs autres personnes non identifiées avaient offert aux tueurs présumés au moins 15 millions de roubles (plus de 240 000 euros) pour commettre un   meurtre. Un des tueurs présumés Zaur Dadaev, aurait dit aux enquêteurs que Boris Nemtsov avait été tué pour ses «commentaires négatifs sur les musulmans et l’islam» et la condamnation des islamistes responsables de la mort des journalistes de Charlie Hebdo.

Le 27 février 2015, Boris Nemtsov marchait avec sa compagne dans le centre de Moscou quand il a été tué de cinq balles dans le dos.

Lire aussi : Russie : Un homme politique d'opposition tué en plein centre de Moscou

Boris Nemtsov était gouverneur et vice Premier-ministre sous la présidence de Boris Eltsine dans les années 1990. Dans les années 2000, il est entré dans l’opposition. Depuis 2012, Boris Nemtsov co-présidait le parti libéral RPR-PARNAS («Parti républicain de la Russie - Parti de la liberté du peuple»).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix