La disparition de l’opposant Boris Nemtsov commémorée à Moscou

Source: Sputnik

Des milliers de personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes russes pour des marches en mémoire de Boris Nemtsov. L’enquête est désormais close. Cinq accusés sont sous les verrous et le commanditaire du crime a été fiché par Interpol.

Des actions commémoratives en l’honneur de Boris Nemtsov, tué il y a un an jour par jour, ont eu lieu dans plusieurs villes russes. La marche à Moscou a rassemblé environ 7 500 personnes.

La marche à Moscou

De nombreux Moscovites ont aussi déposé des fleurs sur le lieu de son meurtre.

© La marche à Moscou Source: Sputnik

Le comité d’enquête du parquet affirme avoir résolu l’affaire. Les cinq personnes accusées du meurtre de Boris Nemtsov attendent désormais leur procès. L’instigateur et commanditaire du crime, Rouslan Moukhoudinov, est en fuite, mais est recherché au niveau international.

© Les suspects du meutre de Boris Nemtsov Source: Sputnik

Boris Nemtsov a été tué dans la nuit du 27 février de l’année dernière sur un pont au plein centre de Moscou, à deux pas du Kremlin, lors d’une promenade avec sa conjointe. Des inconnus se sont approchés en voiture et ont tiré sept à huit coups de feu. Quatre balles ont atteint le dos de l’homme politique et l’ont tué. Le moment de l’homicide a été enregistré par des caméras de surveillance. Quelques jours après le meurtre, les services de sécurité ont arrêtés des suspects, et le 8 mars, le Comité d’enquête russe a annoncé avoir arrêté les cinq auteurs du crime.

L’hypothèse selon laquelle une motivation religieuse aurait été à l’origine de l’assassinat a été exclue. Elle avait initialement été à l’étude parce que, s’exprimant à propos des attaques contre Charlie Hebdo, Boris Nemtsov avait nettement soutenu la publication des caricatures du prophète, des déclarations qui avaient suscité le mécontentement des milieux islamistes. Puis cette hypothèse a été exclue, tout comme la motivation politique, selon la cour Basmanny de Moscou. L’enquête doit être finalisée en tout début d’année prochaine.

Selon le comité d’enquête, les auteurs du crime ont agi sur ordre. Le meurtre a été commandité par un ancien policier, Rouslan Moukhoudinov, qui a servi en République de Tchétchénie, dans le sud de la Russie.

En savoir plus : Russie : Un homme politique d'opposition tué en plein centre de Moscou

Boris Nemtsov avait occupé de hautes fonctions au sein du gouvernement russe dans les années 1990. Il a été gouverneur de la région de Nizhniï Novgorod entre 1991 et 1997. Auprès de l’ex-président Boris Eltsine, Nemtsov a été ministre de l’Energie puis vice-Premier ministre. Député à partir de 1998, il a pris part à la création de plusieurs mouvements et partis libéraux. Dans les années 2000, il est entré dans l’opposition. Depuis 2012, Boris Nemtsov coprésidait le parti libéral RPR-PARNAS («Parti républicain de la Russie - Parti de la liberté du peuple»).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales