L'ex-vice-présidente du Guatemala et un de ses ministres accusés de trafic de drogue

- Avec AFP

L'ex-vice-présidente du Guatemala et un de ses ministres accusés de trafic de drogue© Josue Decavele Source: Reuters
La vice-présidente du Guatemala Roxana Baldetti à son arrivée à la cour suprême du pays pour son procès pour fraude et corruption en mars 2016.

Les Etats-Unis ont accusé Roxana Baldetti, ex-vice-présidente du Guatemala, et Mauricio Lopez, ancien ministre de l'Intérieur, de trafic de drogue, selon une source diplomatique. Ils auraient transporté plusieurs kilos de cocaïne vers les Etats-Unis.

L'ancienne vice-présidente du Guatemala ainsi que l'ex-ministre de l'Intérieur seraient impliqués dans un vaste trafic de drogue. C'est ce qu'affirment en tout cas les autorités de Washington.

«Ils sont tous les deux accusés d'avoir fait passer illégalement aux Etats-Unis au moins cinq kilos de cocaïne entre janvier et mai 2015», a précisé le communiqué de l'ambassade des Etats-Unis au Guatemala. 

De même source, ces deux hauts responsables sous la présidence d'Otto Perez (2012-2015) devraient faire l'objet d'une demande d'extradition vers les Etats-Unis.

Le ministère des Relations extérieures du Guatemala a réagi sur son compte Twitter, affirmant ignorer la plainte dont font l'objet ces deux anciens responsables politiques. «Jusqu'à présent, nous n'avons pas reçu de demande d'extradition. Dès que nous l'aurons, nous vous le ferons savoir», a répondu le ministère.

Roxana Baldetti est actuellement en détention pour fraude fiscale et corruption, tout comme Mauricio Lopez, accusé de détournement de fonds.

L'ex-vice-présidente a été placée en détention en août 2015, trois mois après avoir démissionné de ses fonctions, mise en cause dans un système de corruption au sein des douanes. L'ex-président conservateur Otto Perez est également emprisonné dans le cadre de cette affaire.

Mauricio Lopez est quant à lui détenu depuis juin 2016, soupçonné d'être impliqué avec d'autres anciens ministres dans un système qui leur aurait permis d'offrir de somptueux cadeaux au président Perez et à sa dauphine Roxana Baldetti, dont un hélicoptère et un jet privé.

Lire aussi : Saisie record de cocaïne en Guadeloupe : 791 kilos à destination de l’Europe interceptés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.