Cérémonie funèbre de Vitali Tchourkine : «Nous devons tout faire pour perpétuer sa mémoire»

Cérémonie funèbre de Vitali Tchourkine : «Nous devons tout faire pour perpétuer sa mémoire»   Source: Sputnik

La cérémonie d’adieu à Vitali Tchourkine s’est déroulée le 24 février dans la grande salle de deuil de l'hôpital central de Moscou. Quatre jours après sa mort, de nombreuses personnalités politiques ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

«Aujourd'hui, nous disons adieu à notre ami, un diplomate remarquable, un homme hors du commun. Vitali Tchourkine était un très grand professionnel et un diplomate populaire. Il a laissé des pages brillantes dans les états de service non seulement de notre diplomatie, mais de la politique étrangère d'Etat. Nous devons tout faire pour perpétuer sa mémoire», a déclaré le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, profondément attristé par la mort prématurée de l’ambassadeur russe auprès de l’ONU lors de son discours à la cérémonie d'adieu dans la grande salle de deuil de l'hôpital central de Moscou.

Après son discours, il a remis aux proches de Vitali Tchourkine l'Ordre du Courage, dont le représentant permanent a été décoré à titre posthume par décret présidentiel pour «son dévouement, sa persévérance et le professionnalisme dont il a fait preuve au poste de représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'ONU».

Source: Sputnik

En s'exprimant face aux journalistes, Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a aussi remercié Vitali Tchourkine pour son travail, en le qualifiant d'homme «fidèle à ses principes», «brillant», «extraordinaire», «combatif», «professionnel», en bref «une personnalité remarquable».

«С'était une vedette. Et les réactions non seulement dans notre pays, mais aussi celles à travers le monde l'ont prouvé. On entendait pleurer, je n'exagère pas, même ses adversaires les plus féroces. Parce c'était une vedette, une personnalité et un professionnel», a-t-elle ajouté.

La cérémonie d'adieu s'est déroulée dans la grande salle de deuil de l'hôpital central de Moscou. Plusieurs responsables étrangers et russes y ont assisté. Le corps de l'ambassadeur a ensuite été inhumé au cimetière de Troekourov, dans l'ouest de la capitale russe.

Le 20 février, Vitali Tchourkine a fait un malaise dans son bureau de la 67e rue à New York, vers 9h30 (heure locale) et a été transféré vers le Columbia Presbyterian Hospital où il est décédé. La cause de la mort n'est, pour le moment, pas connue. Le décès a été prononcé à 10h55. Le diplomate devait fêter ses 65 ans le lendemain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales