C'est aux médias de «contrôler ce que les gens pensent» : le lapsus d'une journaliste de NBC (VIDEO)

C'est aux médias de «contrôler ce que les gens pensent» : le lapsus d'une journaliste de NBC (VIDEO)
La journaliste présentatrice Mika Brzezinski en plateau sur la chaîne d'information continue MSNBC le 22 février 2017, capture d'écran YouTube,, DR
Suivez RT France surTelegram

Alors que le torchon brûle toujours entre Donald Trump et les médias historiques, une présentatrice de la chaîne d'information continue américaine s'est emportée contre Donald Trump : le président se chargerait de contrôler l'opinion à leur place.

Les complotistes peuvent se réjouir : une présentatrice américaine a levé pour eux une partie du rideau. Que ce soit par ingénuité, ou en raison de l'entre-soi du plateau de télévision lui faisant, Mika Brzezinski, paraissant oublier les spectateurs de l'autre côté de la caméra laisse échapper. «Il [Donald Trump] essaie de dénigrer les médias et il essaie de créer ses propres faits», s'indigne-t-elle dans une discussion animée entre journalistes tous d'accord avec elle.

Et ça, c'est notre travail

Il pourrait brouiller l'information fournie par les médias, déplore-t-elle, «au point qu'il pourrait contrôler exactement ce que les gens pensent». Et d'ajouter : «Et ça, c'est notre travail».

Tel père telle fille ?

La démonstration de Mika Brzezinski,indiquerait que ce qui gêne les médias mainstream, ce ne serait pas la «post-vérité», «fake news» et autres «faits alternatifs», mais bien le fait que les médias classiques perdent le monopole de la fabrique de l'opinion publique. Mika Brzezinski se trouve être la fille de Zbigniew Brzezinski, inspirateur de la doctrine néoconservatrice et des faucons aux Etats-Unis, et fervent défenseur d'un «Empire américain» unipolaire.

Depuis l'élection de Donald Trump en novembre 2016, les médias s'interrogent sur l'importance acquise par les réseaux sociaux et les sources d'information alternatives. Certaines initiatives, comme le Décodex lancé par Le Monde, visent à certifier et qualifier les informations diffusées par les médias en ligne.

Lire aussi : Un journaliste américain sur le point de dynamiter CNN ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix