Des biathlètes russes chantent leur hymne a cappella après une gaffe des organisateurs (VIDEO)

Des biathlètes russes chantent leur hymne a cappella après une gaffe des organisateurs (VIDEO)© Alexey Filippov Source: Sputnik
Les biathlètes russes

Vainqueurs de l'épreuve de relais des championnats du monde de biathlon en Autriche, les athlètes russes ont dû chanter leur hymne national car les organisateurs s'étaient trompés en faisant jouer une version antérieure à l'hymne actuel.

La joie provoquée par la médaille d'or remportée par l'équipe russe de biathlon aux championnats du monde de Hochfilzen en Autriche a quelque peu été tempérée par une gaffe des organisateurs, qui ont confondu l'hymne national russe utilisé entre 1999 et 2001 avec l'hymne actuel. 

Lire aussi : Russie : 10 000 skieurs de fond ont participé à la course nationale à Sotchi (VIDEO)

Sous les huées des supporters russes ulcérés par ce faux-pas des organisateurs, le commentateur sportif russe Dimitri Gouberniev a pris les choses en main, donnant un micro aux quatre vainqueurs de l'épreuve de relai 4x7,5km afin qu'ils puissent au moins chanter leur hymne à pleins poumons. 

Ne se laissant pas démonter, les biathlètes se sont exécutés, a cappella, avant que le service technique ne se rende compte de son erreur et ne passe la bonne version de l'hymne national russe.

Les organisateurs de ces championnats du monde ont assuré que l'erreur n'était pas intentionnelle. 

Cet incident n'est pas sans rappeler celui qui s'était produit lors d'un match de tennis de la Fed Cup. Les organisateurs américains de la compétition avaient diffusé la version complète de l'hymne allemand écrit au XIXe siècle. Problème : depuis la chute du IIIe Reich, certains de ses passages n'étaient plus joués.

Lire aussi : Quand la fédération de tennis américaine diffuse l'hymne nazi lors d'un match avec l'Allemagne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.