La Défense russe déconseille au Pentagone un dialogue avec Moscou «sur un rapport de force»

La Défense russe déconseille au Pentagone un dialogue avec Moscou «sur un rapport de force» Source: Sputnik
Ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou

Suite à l’appel du chef du Pentagone, James Mattis, qui avait proposé aux membres de l’OTAN de négocier avec la Russie «en position de force», le ministre de la Défense russe a répliqué que cette voie mènerait à l’échec.

«Nous sommes prêts à établir un partenariat avec le Pentagone. Mais les tentatives de bâtir ce dialogue sur un rapport de force avec la Russie n'ont aucun avenir», a prévenu le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou dans un communiqué, le 16 février. Ainsi, la Défense russe a réagi à des propos tenus par le chef du Pentagone, James Mattis, qui avait appelé les membres de l’OTAN à être «réalistes dans [leurs] attentes» et «s'assurer que [leurs] diplomates négocient en position de force avec Moscou».

«Bien que les Etats-Unis et l'Alliance cherchent à travailler avec la Russie, nous devons en même temps nous défendre si la Russie choisit d'agir contrairement au droit international», avait affirmé à Bruxelles James Mattis devant ses homologues des 27 autres pays membres de l'OTAN.

Cette rhétorique a été employée à la veille d’une réunion entre les chefs d'état-major des armées russe et américaine à Bakou le 16 février. La rencontre à ce niveau est la première depuis 2014. D’après l’agenda, les parties devaient discuter des perspectives actuelles de coopération militaire, ainsi que des moyens d'empêcher des «incidents» entre forces russes et américaines lors d'«activités militaires».

Pourtant, James Mattis a déclaré aux membres de l’OTAN que «les Etats-Unis n’étaient pour l'instant dans une position pour collaborer au niveau militaire». Le ministre de la Défense russe a, pour sa part, annoncé ses espoirs que Moscou y recevrait des explications de la conduite américaine.

«Nous espérons que la position du Pentagone sera clarifiée aujourd'hui à Bakou, lors d'une rencontre les chefs d'état-major américain et russe, le général américain Joe Dunford et le général russe Valery Gerasimov», a-t-il précisé.

Lire aussi : OTAN : le chef de l'Alliance appelle à (encore) augmenter les dépenses de défense

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales