Barrage d'Oroville : l'ordre d'évacuation est levé mais le danger persiste selon les autorités

Barrage d'Oroville :  l'ordre d'évacuation est levé mais le danger persiste selon les autorités Source: Reuters
Des enfants remercient les camions amenant des pierres afin de consolider le réservoir du barrage d'Oroville

Les autorités californiennes ont levé l’ordre d’évacuation pour les habitants vivants en aval du barrage d’Oroville en Californie. Son réservoir menace de s’effondrer à cause des récentes intempéries. 200 000 personnes ont déjà été évacuées.

«Tout résident précédemment évacué pourra rentrer chez lui aux alentours de 13h heure locale. Il est cependant conseillé à tous les habitants de rester vigilants et préparés car les conditions peuvent changer rapidement. Les personnes qui ont des besoins spéciaux et celles qui nécessitent plus de temps pour quitter les lieux devraient envisager de ne pas revenir tout de suite.» Les mots de Kory Honea, shérif du comté de Butte ont dû faire plaisir aux environ 200 000 habitants de la région qui ont déjà quitté leurs domiciles.

Pour justifier cette levée de l’ordre d'évacuation décidé le 14 février, les autorités ont mis en avant «des niveaux d’eau plus bas, des inspections à venir, un travail en cours pour consolider le réservoir d’urgence et des prévisions météorologiques mises à jours».

Le 11 février, l’érosion d’un mur bétonné du déversoir auxiliaire d'urgence a laissé échappé de l’eau. Si le barrage, bâtiment monstre de 235 mètres de haut, n'est pas lui-même menacé, une rupture de son réservoir aurait des conséquences catastrophiques avec des inondations importantes qui pourraient mettre en danger la vie des locaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.