«La nudité n'est pas un problème» : un an après l'avoir banni, Playboy craque et revient au nu

«La nudité n'est pas un problème» : un an après l'avoir banni, Playboy craque et revient au nu© Mike Windle / GETTY IMAGES NORTH AMERICA Source: AFP
Le magazine Playboy revient sur sa décision de ne plus publier des photos de femmes nues
Suivez RT France surTelegram

Alors que ses ventes d'abonnements sont en chute libre, le magazine Playboy revient sur une décision que ses lecteurs avaient peu goûté : il va de nouveau publier dans ses pages des photos de femmes nues.

«La nudité n'a jamais été le problème parce que la nudité n'est pas un problème», a expliqué sur tweeter Cooper Heffner, le directeur de la création de Playboy, pour annoncer que le magazine diffuserait de nouveau des photos de femmes nues. 

«Je suis le premier à admettre que la façon dont le magazine présentait la nudité était datée, mais s'en passer complètement était une erreur», a t-il admis dans son message.

Le fils du fondateur du magazine, le célèbre Hugh Heffner, revient donc sur une décision qui avait pour but de donner de la visibilité au magazine sur les réseaux sociaux, sans être censuré. Il avait pris ce virage audacieux en 2015, en annonçant qu'il n'imprimerait plus de photographies de femmes nues, affirmant que la profusion d'images pornographiques sur internet rendait celles-ci obsolètes. 

Signe d'un changement plus subtil, Playboy va toutefois retirer la mention «Entertainment for Men» de sa couverture. Alors que les rumeurs de vente de la publication par son fondateur Hugh Hefner et la société d'investissement Rizvi Traverse, allaient bon train ces derniers mois, ce retour aux fondamentaux pourrait être l'occasion de séduire certains acheteurs potentiels.

Lire aussi : Hijab : une jeune femme voilée devient la nouvelle égérie de Playboy

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix