Les images époustouflantes des eaux s’échappant du barrage d’Oroville

Les images époustouflantes des eaux s’échappant du barrage d’Oroville © Jim Urquhart Source: Reuters

Un hélicoptère des équipes de secours survole le barrage d’Oroville, en Californie, d’où des torrents d'eau se déversent du réservoir auxiliaire en grondant.

Le 13 février, près de 200 000 personnes ont été évacuées en prévention d'un risque d’inondation lié à l’usure d’une partie du barrage qui menace même de rompre.

Compte tenu des quantités d’eau retenues, plus importantes que d’habitude en raison d’abondantes précipitations ces derniers mois, le Département des réserves d’eau de Californie a ouvert les vannes du barrage, libérant jusqu’à 2,8 millions de litres par seconde, afin de faire baisse le niveau du lac d’Oroville.

Sur la seconde vidéo, on voit le barrage le 12 février, veille de l’évacuation.

Lire aussi : Un réservoir du plus haut barrage des Etats-Unis menace de s’effondrer, l’armée sur le qui-vive

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»