Référendum : les Suisses acceptent de simplifier la naturalisation des petits-enfants d'immigrés

Référendum : les Suisses acceptent de simplifier la naturalisation des petits-enfants d'immigrés © FABRICE COFFRINI Source: AFP
(Photographie d'illustration)

Selon les résultats diffusés par les médias publics suisses, les électeurs de la Confédération ont approuvé une simplification de la procédure de naturalisation des petits-enfants d'étrangers.

La majorité du peuple et des cantons suisses ont accepté, le 12 février, une proposition du gouvernement visant à simplifier la procédure de naturalisation des petits-enfants d'immigrés, ont rapporté la télévision publique suisse RTS et l'agence de presse d'Etat ATS. 

L'institut de sondage gfs.bern attirbue un résultat de 59% des voix aux partisans du «Oui» à la modification législative.

La problématique de l'islam, j'ai bien peur qu'elle nous rattrape d'ici quelques années

Sur le plateau de la chaîne RTS, le député du parti UDC (Union démocratique du centre) et coprésident du comité contre la naturalisation facilitée, Jean-Luc Addor, a reconnu sa défaite, d'après l'AFP. «On était seul contre tous. La problématique de l'islam, j'ai bien peur qu'elle nous rattrape d'ici quelques années», a-t-il fait savoir.

Au cours de la campagne référendaire, son parti avait diffusé une affiche montrant une femme vêtue d'un niqab, avec le slogan : «Naturalisations incontrôlées ? NON».

Le projet approuvé par les Suisses vise, exactement, à accélérer et rendre moins coûteuse la procédure d'attribution de la nationalité suisse aux petits-enfants d'immigrés. Il exclut, néanmoins, toute naturalisation automatique.

Lire aussi : La justice Suisse relâche un Irakien condamné pour terrorisme et jugé dangereux par la police

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.