Les bombardiers russes pourraient continuer d'utiliser le ciel iranien pour frapper Daesh en Syrie

Les bombardiers russes pourraient continuer d'utiliser le ciel iranien pour frapper Daesh en Syrie© Ministère russe de la Défense Source: Sputnik
Des bombardiers russes

L'Iran continue de laisser les avions russes traverser son espace aérien pour mener des opérations militaires contre les forces terroristes en Syrie. L'année dernière, Téhéran avait déjà laissé des avions de combat russe suvroler son territoire.

Les bombardiers russes continuent d'utiliser l'espace aérien de l'Iran pour mener des frappes en Syrie, a déclaré le 11 février l'amiral Ali Shamkhani, coordinateur iranien des actions politiques, sécuritaires et militaires avec la Russie et la Syrie.

En août 2016, des chasseurs-bombardiers russes avaient utilisé pour la première fois une base militaire iranienne, située dans l'ouest du pays, pour aller frapper des positions djihadistes en Syrie.

Les bombardiers russes «utilisent le ciel iranien et cela continue car nous avons une coopération totalement stratégique avec la Russie», a déclaré le haut gradé militaire, également secrétaire du Conseil national suprême de sécurité, selon l'agence Fars.

Ce dernier a précisé que des chasseurs russes avaient utilisé l’espace aérien iranien mais n'avaient pas «réalisé d'opérations de ravitaillement dans les cas récents».

L'agence Fars ajoute qu'Ali Shamkhani réagissait à des informations de presse selon lesquelles des bombardiers russes Tupolev-22M ont utilisé l'espace aérien iranien et une base iranienne lors de missions en Syrie.

En août 2016, des avions de combat russes avaient utilisé la base iranienne de Hamadan pour aller frapper des positions terroristes en Syrie. Après avoir accompli leur mission, tous les bombardiers étaient revenus en Russie. A l’époque, le ministère russe de la Défense avait annoncé que la Russie utiliserait la base de Hamadan sur la base d’accords avec Téhéran et compte tenu de la situation en Syrie.

Lire aussi : L'Iran prête sa base militaire de Hamadan à la Russie pour «aussi longtemps que nécessaire»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.