Un raid anti-terroriste fait un flop à cause d’un «faux» compte Facebook en Allemagne

Un raid anti-terroriste fait un flop à cause d’un «faux» compte Facebook en Allemagne© Fabrizio Bensch / Reuters
Les forces spéciales allemandes menées en erreur

Tandis que les autorités allemandes sont sur le pied de guerre pour contrer d’éventuelles menaces terroristes, un habitant a eu la mauvaise surprise de voir les forces spéciales débarquer chez lui par erreur, en pleine nuit.

Un quarantenaire de la ville de Gifhorn, en Basse-Saxe, a été arrêté à son domicile dans la nuit du 9 au 10 février après une descente des forces spéciales allemandes, a rapporté la police locale dans un communiqué de presse.

L’opération s’est déroulée après que des informations «avec des références claires à l’autoproclamé Etat islamique» aient été retrouvées sur un compte Facebook. Alors que le profil comprenait notamment des photos d’un homme avec des armes, «une analyse approfondie a mené à la conclusion que le propriétaire du profil pourrait planifier une attaque imminente», poursuit le rapport.

C’est après avoir retrouvé le terroriste présumé grâce à son numéro de téléphone, associé à sa page Facebook, que les enquêteurs sont parvenus à le localiser pour ensuite perquisitionner son domicile.

Mais il s’est finalement avéré que l’homme n’avait aucun lien avec Daesh, ni même avec l’islam et qu’il n’avait «rien à voir avec le compte Facebook en question», a rapporté un porte-parole de la police au média allemand NDR.

L'homme, qui a été relâché, devrait être dédommagé pour les dégâts matériels occasionnés par le raid des forces spéciales.

Depuis l’attaque d’un marché de Noël par un partisan de Daesh, qui avait fait 12 morts à Berlin en décembre, les autorités allemandes sont particulièrement sur le qui-vive cherchant à répondre au mieux à la menace terroriste.

Lire aussi : Le terroriste de Berlin Anis Amri utilisait au moins 14 identités différentes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.