Un étudiant de Cambridge brûle un billet de 20 livres devant un SDF et provoque un tollé

Un étudiant de Cambridge brûle un billet de 20 livres devant un SDF et provoque un tollé
Ronald Coyne

«Dégoûtant et répugnant» : un étudiant britannique a été exclu de l'association conservatrice de l'Université de Cambridge pour avoir brûlé un billet de banque devant un sans-abri. Le jeune homme est depuis sous le feu des projecteurs.

Immortalisées sur le réseau social Snapchat, des photographies d'une scène surréaliste ont généré un véritable scandale au Royaume-Uni. Ces images filmées et mises en ligne le 9 février, ont en effet dévoilé le comportement étonnant d'un étudiant habillé de manière élégante, en train de brûler un billet de 20 livres sterling (23,50 euros) devant un sans-abri. 

Le jeune étudiant a finalement été identifié par ses pairs comme étant Ronald Coyne. En première année de droit, cet ancien responsable en communication de l'Association conservatrice de l'Université de Cambridge a été publiquement critiqué par sa propre mère pour sa conduite déplacée.  

Epinglé par la presse britannique, Roland Coyne a en outre été formellement exclu de la prestigieuse Association conservatrice de l'Université de Cambridge (CUCA) pour «comportement dégoûtant et répugnant».

Selon Varsity, un journal étudiant de Cambridge, les images du scandale auraient été réalisées après que Ronald Coyne a assisté à un dîner formel au Pembroke College. Mais, de son côté, un porte-parole de la CUCA a nié que le jeune homme ait été présent à cet événement et a condamné un «comportement privé». 

«Il n'y a pas de place pour les gens qui se comportent comme ça dans notre association, dans toute autre association universitaire, ou dans notre université. Ce comportement dégoûtant et répugnant s'est produit de manière complètement indépendante de la CUCA. Nous avons déterminé que la réponse appropriée consistait à révoquer définitivement son adhésion et à l'empêcher de participer à tout événement futur [de l'association]», a notamment précisé le porte-parole de la CUCA. 

Cependant, selon certains médias britanniques, le fait de brûler de l'argent devant des sans-abris fait partie d'une cérémonie d'initiation secrète du Club Bullingdon, une société élitiste de l'Université d'Oxford qui compte notamment parmi ses anciens membres l'ancien Premier ministre David Cameron et le ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson.

Lire aussi : Certaines universités britanniques deviendraient des «zones interdites» pour les étudiants juifs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales