Vladimir Poutine reproche aux médias européens de manipuler l’opinion publique

Vladimir Poutine reproche aux médias européens de manipuler l’opinion publique© ANDREAS SOLARO Source: AFP
Une copie de La Stampa

En félicitant le quotidien italien La Stampa pour son 150e anniversaire, le président russe a regretté que certains médias reconnus diffusent des informations trompeuses et soient devenus des outils de manipulation.

«En Europe, au cours de ces dernières années, des médias parmi les plus reconnus se sont transformés en outils de manipulation de l’opinion publique, où la guerre de l’information est devenue une réalité quotidienne», a déploré Vladimir Poutine dans un télégramme de félicitations au journal italien La Stampa, à l’occasion du 150e anniversaire de sa première publication. La Stampa, qui est publié depuis 1867, est l'un des plus vieux journaux d'Italie avec un tirage quotidien de plus de 300 000 exemplaires.

La Stampa est, par contre, un exemple de valeurs traditionnelles dans le journalisme, selon le président russe. «Le média donne la parole à des personnes ayant des points de vue différents, laissant la possibilité de mener des discussions constructives», a écrit Vladimir Poutine.

Dans le même temps, le président russe a estimé que des «informations trompeuses détruis[ai]ent non seulement le destin d’individus, mais réécriv[ai]ent le paysage politique d'Etats entiers».

L’un des exemples récents est lorsque Buzzfeed avait publié en janvier dernier un rapport non-vérifié repris par certains médias, soi-disant rédigé par un ancien agent du renseignement américain. Le texte affirmait que les services secrets russes disposaient d'informations compromettantes contre Donald Trump. Ce dernier et le Kremlin ont démenti et qualifié l'information de «fake news». De nombreux grands médias, dont le New York Times, ont vertement critiqué le rapport non-vérifié de Buzzfeed, qui a lui-même reconnu que ses journalistes n'avaient pas suffisamment vérifié leurs allégations.

Lire aussi : Affaire Trump : des médias américains étrillent BuzzFeed pour son manque d’éthique journalistique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales