Moscou disposé à attendre 2023 pour les excuses d’un journaliste de Fox News

Moscou disposé à attendre 2023 pour les excuses d’un journaliste de Fox News © D Dipasupil / Getty Images
Bill O'Reilly, journaliste de Fox News

Le journaliste de Fox News Bill O’Reilly, qui avait accusé Poutine d’être un «tueur», aurait voulu s’en tirer par une plaisanterie en déclarant qu’il présenterait ses excuses vers 2023. Mais le Kremlin semble vouloir le prendre au mot.

Quand on veut duper le Kremlin par une pirouette, Moscou a du répondant. C'est ce qu'il a su démontrer quand le journaliste de la chaîne de télévision américaine Fox News, Bill O’Reilly, a répondu à la demande de la Russie de s’excuser auprès de Vladimir Poutine, qu'il avait traité de «tueur» lors d'une interview de Donald Trump diffusée dans son intégralité le 6 décembre. Le journaliste a notamment rétorqué qu'il aurait besoin de temps pour bien s’y préparer. «Vous pouvez m’en reparler en 2023», a-t-il plaisanté.

«Nous avons avec ce gentleman une conception différente des règles de la bienséance et de l'éducation. Nous sommes de bonne composition et très patients. Nous allons noter sur le calendrier l'année 2023 et reviendrons alors sur cette question», voilà ce que le porte-parole du président russe Dmitri Peskov lui a répondu.

«Ceci ne constitue en rien un incident pour nous. Mais dans tous les cas, les insultes exprimées par le correspondant d'un média, passées sous silence par la direction de sa rédaction, donnent une mauvaise image de ce média en lui-même. C'est très mauvais pour l'entreprise Fox News», a-t-il poursuivi.

Lire aussi : «Vous pensez que les USA sont innocents ?» : Trump à un journaliste qualifiant Poutine de «tueur»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales