Allemagne : les autorités de la Saxe s'inquiètent de la progression des Frères musulmans

Allemagne : les autorités de la Saxe s'inquiètent de la progression des Frères musulmans© Johannes Eisele Source: AFP
Une mosquée allemande (photographie d'illustration)

Un haut responsable des services de renseignement allemands a exprimé ses craintes face à la montée en puissance des Frères musulmans en Saxe, où le mouvement islamiste financerait des mosquées, afin d'y diffuser ses idées.

La progression des Frères musulmans inquiète... en Allemagne. Les membres de cette organisation islamiste, née en Egypte en 1928, sont depuis longtemps actifs dans le Land de Saxe, bien qu'ils aient été jusqu'à présent «furtifs», a expliqué le président du département régional du BfV (un service allemand de renseignements) à la Radio de l'Allemagne centrale (MDR). Or, le haut responsable, Gordian Meyer-Plath, constate une soudaine progression de l'influence locale de ce mouvement : «Aujourd'hui seulement, alors qu'un nombre important de musulmans sont arrivés en Allemagne, [les Frères musulmans] ont l'opportunité d'élargir leur réseau au-delà de quelques structures centrales et de toucher les nouveaux musulmans de Saxe», relève-t-il.

Or, cette évolution pourrait représenter une menace pour la démocratie allemande, s'alarme Gordian Meyer-Plath. «Les Frères musulmans veulent toujours établir la sharia [la loi islamique] en Allemagne», assure le dirigeant local du BfV – tout en tenant à préciser que le mouvement politico-religieux n'encourage pas au djihad et n'est pas lié aux attaques terroristes dans le pays.

Lire aussi : Le vice-chancelier allemand appelle à fermer les mosquées salafistes et prône la tolérance zéro

Des mosquées construites en Allemagne par les Frères ?

Pour diffuser leurs idées dans la Saxe, les Frères musulmans financeraient, tout particulièrement, la construction de mosquées. D'après Gordian Meyer-Plath, l'organisation islamiste a déjà permis l'érection de sept lieux de culte dans la région allemande, et prévoit d'en créer de nouveaux dans de nombreuses villes comme Dresde, Leibzig ou Meissen. «Ils viennent dans le pays avec une quantité d'argent phénoménale, et achètent tout simplement des biens immobiliers [pour les transformer en mosquées]», assure le responsable des services de renseignement allemands, ajoutant que les communautés musulmanes locales sont sensibles à ces engagements.

L'un des sites réputés sous le contrôle des Frères musulmans, le centre culturel islamique de Dresde, réfute néanmoins toutes les accusations d'extrémisme dont il fait l'objet. Son porte-parole, Muhammed Wellenreuther, a déclaré aux médias allemands que le centre défendait un islam non politique, et accueillait des musulmans adhérant tout aussi bien à une vision conservatrice que progressiste de la religion.

Le BfV évalue à un millier le nombre de militants des Frères musulmans actifs en Allemagne.

Mais le mouvement d'origine égyptienne n'est pas la seule source de propagation d'idées islamistes à inquiéter les autorités. Ainsi, dans un rapport des services secrets que s'était procuré la presse allemande en décembre 2016, ceux-ci se disaient inquiets des «stratégies de long terme» du Qatar, de l'Arabie saoudite ou du Koweït pour diffuser le salafisme en Allemagne.

Lire aussi : Daesh propose aux recrues potentielles de l'argent et une entrée sécurisée en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.