J.K. Rowling, l'auteur de Harry Potter se fritte avec ses fans pro-Trump sur Twitter

J.K. Rowling, l'auteur de Harry Potter se fritte avec ses fans pro-Trump sur Twitter© Andrew Winning Source: Reuters
J.K Rowling, auteur de la célèbre saga à succès Harry Potter

Dans une série de tweets, le célèbre écrivain, auteur de la saga Harry Potter, a mené une véritable joute verbale avec plusieurs fans mécontents de ses prises de position contre le nouveau locataire de la Maison-Blanche.

J.K. Rowling n'est pas américaine, mais britannique. Cela ne l'empêche pourtant pas de s'intéresser de près à ce qui se passe à Washington ! Et il faut dire qu'elle ne porte pas dans son cœur le nouveau président américain Donald Trump, dont elle a dénoncé la politique et les décrets mis en place récemment.

Seulement, il y a bel et bien des supporters de Donald Trump parmi les lecteurs d'Harry Potter, qui sont des millions à travers le monde. Et lorsque ces derniers ont réalisé que leur écrivain chérie n'était pas une fan de Trump, ils se sont énervés.

C'est trop peu pour embarrasser J.K. Rowling ! Cette dernière a posté sur son compte Twitter plusieurs captures d'écrans de messages hostiles qu'elle a récemment reçus de la part d'ex-adorateurs en raison de ses convictions politiques.

«Je viens tout juste de brûler tous mes livres Harry Potter après avoir été une fan pendant 17 ans. Harry Potter à l’école des sorciers est le premier livre que j’ai lu. Je suis déçue, c'est malsain, tu m'as dégoûtée, je ne te lirai plus jamais», écrit ainsi une jeune femme. 

Un tweet auquel J.K. Rowling a répondu : «Je suppose que c’est vrai ce qu’on dit : on peut bien encourager une fille à lire des livres sur la montée et la chute d’un dictateur [faisant allusion au maléfique Voldemort, le méchant que combat Harry Potter], mais on ne peut pas la forcer à réfléchir.»

A un autre internaute qui lui indiquait qu'il allait brûler tous les livres et DVD de Harry Potter qu'il possédait, l'écrivain a répondu avec sarcasme : «Sache que les fumées dégagées par les DVD seront sûrement très toxiques. Quant à moi, j'ai toujours ton argent, alors tu peux même m'emprunter mon briquet si tu veux.»

Hormis ces escarmouches sur la toile, J.K Rowling a également tenu à remercier ses fans qui lui ont apporté leur soutien, autant sur le plan de ses idées politiques que par leur amour et admiration pour ses romans à succès. 

Lire aussi : Une Hermione noire dans le nouvel Harry Potter adapté au théâtre en Angleterre fait réagir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage