Philippines : le président va impliquer l’armée dans la lutte contre le trafic de drogue

Philippines : le président va impliquer l’armée dans la lutte contre le trafic de drogue© Erik De Castro Source: Reuters
Un militaire philippin

Le chef d'Etat philippin Rodrigo Duterte a déclaré qu'il allait signer un ordre exécutif autorisant l'armée à l'aider dans sa lutte contre le trafic de drogue dans le pays, qui constitue, selon lui, une menace à la sécurité nationale.

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré vouloir signer un ordre afin que l’armée prenne part à la lutte contre le trafic de drogue. Il a souligné qu’il n’avait pas besoin de pouvoirs supplémentaires pour ordonner une action militaire ou instaurer la loi martiale dans le pays, selon Reuters.

Cette annonce intervient un jour après la demande, par le ministère philippin de la Défense à Rodrigo Duterte, de permettre aux troupes de prendre part à la lutte contre la drogue et de traquer les policiers corrompus. Le ministère avait déclaré avoir besoin d'un «ordre officiel… comme base légale pour les troupes».

Rodrigo Duterte s’est adressé le 31 janvier aux militaires, leur demandant de prendre part à la guerre contre le trafic de drogues pour que les «ripoux» soient traduits en justice.

Après le meurtre d’un homme d’affaires sud-coréen le 30 janvier, le président philippin a ordonné au chef de la police de dissoudre le détachement de la lutte anti-drogue dont les effectifs seront absorbés par l’Agence philippine de la répression du trafic de drogues.

Lire aussi : «Je brûlerai l’ONU» : Rodrigo Duterte répond aux accusations de violations des droits de l’homme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales