Grèce: encore un sommet de la dernière chance ?

Alexis Tsipras dénonce la «responsabilité criminelle» du FMI© Yves Herman Source: Reuters
Alexis Tsipras dénonce la «responsabilité criminelle» du FMI

Alors que la Grèce se rapproche dangereusement du défaut de paiement, un sommet européen exceptionnel pourrait se tenir dimanche dans la foulée de l'Eurogroupe.

Selon plusieurs sources européennes, citées par l'AFP, les présidents et chefs de gouvernement européens pourraient bousculer dimanche leurs agendas respectifs afin de se réunir en urgence et tenter une nouvelle fois de décrocher un accord entre Athènes et ses créanciers.

Si une réunion de l'Eurogroupe était prévue de longue date jeudi 18 juin au Luxembourg, ses chances de parvenir à un résultat semble déjà hypothéquées. En effet, depuis plusieurs semaines, les autorités grceques pousseraient pour obtenir un accord dans le cadre d'un sommet européen. Ce qui exaspère Preben Aamann, le porte-parole du Conseil européen: «La prochaine étape, que nous espérons décisive, est l'Eurogroupe de jeudi [...] Il ne faut pas se faire d'illusions et croire que parvenir à un accord sera plus simple et plus avantageux s'il est obtenu plus tard et au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement».

Athènes espère une solidarité européenne

Alexis Tsipras a d'ailleurs appelé mardi 16 juin les Européens à prendre leurs responsabilités quant aux propositions «criminelles» mises sur la table par le Fonds monétaire international. «Le moment est venu pour que les propositions du FMI soient jugées non seulement par nous mais surtout par l'Europe (...) car l'Europe doit discuter non seulement pour la Grèce mais aussi pour l'avenir de la zone euro» a expliqué le chef du gouvernement grec.

Athènes risque le défaut de paiement d'ici la fin du mois, ce qui affole les places boursières grecque et européenne. L'accord entre Athènes et ses créanciers bute sur le montant des économies que la Grèce doit réaliser ces prochaines années et sur les moyens pour y parvenir. Pour les créanciers et surtout pour le FMI, de nouvelles baisses dans les retraites sont nécessaires. Des propositions jugées inacceptables par le gouvernement Tsipras.

En savoir plus: «Grèce: vers le défaut?»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales