Fusillade à Québec : un jeune étudiant inculpé de meurtres avec préméditation

Fusillade à Québec : un jeune étudiant inculpé de meurtres avec préméditation Source: Reuters
La tragédie qui a touché le Canada le 29 janvier a suscité beaucoup d'émotion à travers le monde

Un étudiant québécois a été inculpé le 30 janvier de meurtres avec préméditation après avoir tué six fidèles, la veille, dans une mosquée de Québec, a annoncé la police canadienne.

Le suspect principal du carnage qui s’est déroulé le 29 janvier au Centre culturel islamique de Québec (sud-est du Canada) a été inculpé le 30 janvier. Il est accusé de six meurtres avec préméditation et fera également face à cinq chefs d'accusation pour tentative de meurtre correspondant aux cinq personnes hospitalisées dans un état grave.

Alexandre Bissonnette, 27 ans, est étudiant à la faculté des sciences sociales selon l’université Laval, proche de la mosquée où s'est déroulée la tragédie.

«Des perquisitions sont en cours et on espère obtenir la preuve» qui pourrait déboucher prochainement sur une inculpation pour «terrorisme» et atteinte à la sécurité nationale, a précisé la police.

Vêtu d'une combinaison blanche, le jeune homme est sorti menotté d'une voiture de police avant d'être présenté à un magistrat.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale), 80 policiers restent sur le terrain pour les besoins de l’enquête.

Le jeune étudiant avait lui-même appelé la police une demi-heure après son acte pour s'accuser et se rendre, avait fait savoir plus tôt la police.

Le 21 février, Alexandre Bissonnette devrait de nouveau comparaître devant le tribunal. Le procureur présentera alors formellement les charges à son encontre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales