«La Vierge Marie épousera le prophète Mohammed au paradis» : un théologien égyptien fait scandale

«La Vierge Marie épousera le prophète Mohammed au paradis» : un théologien égyptien fait scandale© Alessandro Bianchi / Reuters
Une statue de la Vierge Marie

En Egypte, où vit une importante minorité copte, un ancien membre du ministère des Religions s'est attiré les foudres des chrétiens après avoir déclaré que Marie, une figure vénérée dans l'islam, épouserait le prophète Mohammed dans l'au-delà.

«Le Prophète lui-même a souligné la haute position de Maryam [Marie] Elle a été choisie parmi les femmes des deux mondes. Quatre femmes ont été choisies avec Maryam. Et Maryam est la première parmi elles. Et elle sera la femme de notre bien-aimé Mohammed au paradis, et elle sera la première à entrer au paradis avec les plus grands prophètes», a déclaré le théologien Salem Abdek Galil, théologien de la prestigieuse université Al-Azhar au Caire, sur la chaîne télévisée égyptienne Mehwar TV.

L'interprétation de l'ancien membre du ministère des Religions sous le défunt dirigeant égyptien Hosni Moubarak, n'est pas passé inaperçue, suscitant la colère d'une partie de la minorité chrétienne.

Le président du mouvement des jeunes coptes orthodoxes Nader Soubhi, a réclamé des excuses, expliquant au journal égyptien Elaph : «Nous, les Chrétiens, ne reconnaissons aucun aspect de la Vierge Marie si ce n'est sa sainteté, sa pureté et sa virginité. La Vierge Marie ne perdra aucun de ceux-ci.»

Selon certains théologiens musulmans, Marie, figure vénérée dans l'islam, serait vouée à devenir l'épouse du prophète Mohammed dans l'au-delà. Pourtant cette relation n'est mentionnée ni dans le Coran, ni dans les Hadiths.

En majorité sunnite, l'Egypte compte une importante minorité de chrétiens coptes, qui représentent environ 10% de la population.

Lire aussi : Egypte : au moins 22 morts dans une explosion près de la cathédrale copte du Caire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales