Al-Qaïda : Al-Wahishi, le chef d’Al-Qaïda au Yémen tué dans une frappe aérienne

Capture d'écran de Google Maps
Capture d'écran de Google Maps

Un porte-parole d'Al-Qaïda au Yémen a annoncé que le chef de l’organisation terroriste, Nasser al-Wahishi, avait été tué la semaine dernière par un tir de missile d’un drone américain.

La frappe aérienne a eu lieu dans la ville d’Al Mukalla au Sud du Yémen, capitale de la région de l’Hadramaout. Deux autres membres d’ Al-Quaïda ont été aussi tués. Al-Wahishi avait travaillé en tant que secrétaire d’Oussama ben Laden avant de se proclamer le chef de l'AQPA (Al-Qaïda pour la péninsule arabique). En 2013, le chef actuel d'Al-Qaïda Ayman al-Zaouahiri en avait fait son adjoint.

Selon l’ONU, l’AQPA est responsable d’attaques contre l’ambassade américaine au Yémen, d’attentats terroristes contre des responsables de la lutte anti-terrorisme, contre des installations pétrolières, des touristes et des travailleurs humanitaires.

En janvier 2010, Nasser al-Wahishi avait été qualifié de«terroriste mondial expressément désigné» par le département d’Etat américain qui promettait 10 millions de dollars pour toute information susceptible de mener à l’arrestation du chef de l’AQPA.

Citoyen yéménite, al-Wahishi figurait parmi les fugitifs les plus recherchés en Arabie saoudite et au Yémen depuis plusieurs années. En 2003, il avait été arrêté et extradé au Yémen, mais il a réussi à fuir de prison en 2006 avec 22 autres terroristes.

Après son évasion, Interpol avait qualifié al-Wahishi de «danger manifeste et imminent».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales