Minées par les dissensions internes, les Femen aurait-elles mis la clé sous la porte ?

Minées par les dissensions internes, les Femen aurait-elles mis la clé sous la porte ?© Reuters
Des militantes de Femen
Suivez RT en français surTelegram

L’une des militantes de Femen a annoncé que l’organisation connue pour ses performances polémiques était dissoute et n’existait plus depuis 2015. Faux, lui a répondu une autre figure majeure du mouvement, qui assure que le mouvement est bien vivant.

«Femen n’existe plus. Tout est fini depuis 2015. Toutes ont suivi leur chemin. L'équipe qui se trouvait au départ n'existe plus», a déploré l’une des militantes à l'origine du mouvement controversé Femen, Iana Jdanova, au média ukrainien Apostrophe.

Selon l’activiste, les actions de protestation sous l’égide de Femen qui ont depuis eu lieu dans différents pays n’ont rien à voir avec le mouvement. «Maintenant, Femen n’est plus une organisation. Le style et les méthodes que nous avons créés durant l’existence de notre organisation ont juste été repris», estime-t-elle.

Lire aussi : La Femen qui avait dégradé la statue de cire de Poutine relaxée de la charge d'exhibition sexuelle

Femen s’est dissoute «tout comme d’autres organisations féministes classiques», a révélé, Iana Jdanova. «Nous nous sommes toutes disputées», a-t-elle conclu.

Des actions qui se revendiquent du mouvement Femen se tiennent assez régulièrement à travers le monde. Ainsi, le 17 janvier, une militante seins nus avec le message écrit sur le corps «Saisir le patriarcat par les boules», a attaqué une statue de cire de Donald Trump au Musée de cire de Madrid.

Pour le moment, la seule a avoir réagi à ces propos est Inna Shevchenko, une des figures majeure du mouvement, qui a fait savoir via Twitter que le mouvement était bel et bien vivant. Elle a estimé que fort de ses «sept antennes, ses 150 000 supporters, ses douzaines d'actions et centaines d'articles de presse, Femen est et sera là». 

Femen est un mouvement féministe connu pour ses actions farfelues créé en 2008. Leurs militantes utilisent la nudité pour attirer l’attention lors d'événements consacrés à des sujets brûlants. Les premières actions ont eu lieu à Kiev, mais depuis 2012, le mouvement s'est propagé dans le reste de l'Europe et du monde.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix