La coalition arabe bombarde le Yémen quelques heures avant les négociations de paix

Les restes des maisons détruites lors d'une frappe aérienne le 12 juin 2015© Mohamed Al-Sayaghi Source: Reuters
Les restes des maisons détruites lors d'une frappe aérienne le 12 juin 2015

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon s’est entretenu lundi avec une délégation gouvernementale yéménite à Genève où des négociations de paix ont débuté. En même temps, la coalition menée par l’Arabie saoudite continue de bombarder le Yémen.

Quelques heures avant l’ouverture de pourparlers de paix, la coalition arabe a effectué des frappes aériennes contre des dépôts de missiles contrôlés par les Houthis près de la capitale yéménite Sanaa, selon des habitants. D'autres raids ont pris pour cible des concentrations de houthistes dans la province d'Amrane au Nord et dans celles de Hajja et de Saada, près de la frontière saoudienne.

Les négociations sur le conflit au Yémen auraient dû commencer dimanche, mais l’ONU les a reportées. La délégation yéménite comporte deux Houthis et deux membres du parti de l’ex-président Ali Abdallah Saleh. Les représentants du gouvernement du président en exil Abd Rabo Mansour Hadi sont arrivés à Genève samedi alors que les Houthis n’ont quitté le Yémen pour Genève que le lendemain.

Ban Ki-moon a appelé à l’introduction d’une trêve humanitaire de deux semaines au Yémen à l'occasion de la fête musulmane du Ramadan, qui débute cette année le 18 juin.

Reste que les deux parties refusent de se rencontrer, et les consultations se tiennent dans des pièces séparées avec des modérateurs. «En termes simples, il y a deux pièces et un envoyé spécial passera entre elles», a expliqué une source de l’ONU.

14 Etats et 18 organisations politiques yéménites prennent part aux négociations de paix qui ont pour but de mettre fin au conflit armé au Yémen.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales